Rodin revisité [3/4]

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur)

Il vaut mieux passer tout de suite par La Porte de l’Enfer, avant d’atteindre, qui sait, dans l’hôtel Biron refait de fond en comble, le Paradis ?

On est toujours étonné pas la force qui se dégage de cette œuvre monumentale, qui a tout pour résister au temps (chronologique ou météorologique), et qui ressemble à du Jérôme Bosch en peut-être plus sombre.

Les Bourgeois de Calais, un peu plus loin, nous font penser aux « migrants »  qui cherchent, eux, une corde pour grimper dans un bateau ou un camion et fuir ainsi des pays ravagés par la guerre et la misère.

Ensuite, on gravira les marches du bâtiment, on parcourra les salles, éclairées parfois par un pâle soleil, où l’auguste Rodin déploie son art (très intéressante vidéo qui montre comment l’on démoule un visage dans le plâtre), et essaime bustes et statues de femmes et d’hommes – avec au centre de l’une d’elles l’immarcescible Baiser – une sorte de concentré d’humanité immobile et bougeant alors pourtant dans l’esprit des visiteurs pris sous le charme de la légèreté comme captée et extraite de la matière même.

Rodin25_DH

Rodin26_DH

Rodin27_DH

Rodin28_DH

Rodin29_DH

Rodin30_DH

Rodin31_DH

Rodin32_DH

Rodin33_DH

Rodin34_DH

Rodin35_DH

Rodin36_DH(cliquer sur les photos pour les agrandir.)

 [ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

21 réflexions sur “Rodin revisité [3/4]

  1. brigetoun dit :

    j’aime l’oeuvre, bien sûr, et grandement
    j’aime le calme des lieux malgré le nombre des visiteurs
    je découvre la dame en terre cuite au beau corsage dont je n’ai pas pu lire le nom
    j’aime le contrepoint entre Rodin en noir et blanc et la dame fatiguée en rouge

  2. @ brigetoun : vers 13 heures, dimanche dernier, il n’y avait pas encore beaucoup de monde, mais à 15 heures, quand nous sommes ressortis du musée, la file d’attente commençait à être importante.
    Le buste très beau est celui de Madame Cruchet (1877) : normalement, on arrive à déchiffrer le cartel en cliquant deux fois de suite sur la photo.

  3. Merci de nous avoir fait franchir la porte de l’enfer, pour nous guider dans ce petit paradis où les œuvres s’épanouissent et où les miroirs révèlent l’envers du décor avec autant de bonheur. Le baiser, oui, magnifique et intemporel !

  4. lanlanhue dit :

    le petit clin d’oeil de la dame en rouge, penseuse… parmi les si belles statues

  5. Alex dit :

    De la grâce dans ce buste de Mme Cruchet…comme dans les dessins de Rodin…
    Rodin, l’artiste francais immarcescible (merci Dominique de m’avoir fait connaître ce mot rare) à travers le monde entier.

    • @ Alex : oui, Madame Cruchet semble presque une exception au milieu de nombre de visages tourmentés…
      (« immmarcescible » s’est collé immanquablement à mes doigts en revoyant ce « Baiser », qui sera un peu animé demain ici même).

  6. gballand dit :

    Les « élèves » écoutent bien sagement la guide, sans doute sont-ils saisis par son discours… la culture produit parfois des effets de saturation que vous avez bien saisis, en touche finale 😉

  7. Aunryz dit :

    Et l’on oubliera pas le guide
    sa parole modelée et riche
    « Merci »

  8. Francesca dit :

    M’émeuvent surtout les sculptures qui émergent encore à moitié ou aux trois quarts de la pierre, comme à la photo 10 ; je ne sais plus ce que (ou qui) c’est.

  9. @ Francesca : c’est La Danaïde (1889), mais le contre-jour l’abîme quelque peu !

  10. Alex dit :

    @ Francesca : Michel- Ange aussi, comme Rodin, nous a donné des sculptures « non finito », ou « inachevées », les dénommaient autrefois les critiques, mais bien sûr voulues par l’artiste.
    Le travail du marbre dans un esprit informel parle beaucoup plus à notre sensibilité actuelle.

    Elles donnent l’impression de voir l’artiste travailler devant nous dans l’atelier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :