Sur ma rétine ou mon objectif

Saisir la fugacité de l’instant – comme l’entomologiste épingle des papillons – et ne pas y attacher plus d’importance que celle d’une seconde (ou un 100e) isolée dans la suite d’un jour, où le bleu se marie avec le vert et où un cadran solaire improvisé par une main anonyme a réussi, hier matin, à indiquer presque par provocation qu’il n’y aurait aucun orage l’après-midi sur Paris ni sur les courts de Roland-Garros ou dans le parc Monceau soumis aux « éléments naturels ».

images1 26.5.16_DH

images2_DH

images3_DH

images4_DH

images5_DH

images6_DH

images7_DH(les photos, prises les 27 et 28 mai à Paris, sont agrandissables.)

Tagué , ,

26 réflexions sur “Sur ma rétine ou mon objectif

  1. gballand dit :

    Pour la troisième photo, vous avez su saisir l’instant 😉

  2. brigetoun dit :

    et nous combler d’aise avec vos coups d’oeil et votre façon de les cueillir
    (un gros faible pour la quatrième et la dernière photos, outre les clins d’oeil)

  3. Je m’interroge sur la dernière photo, est-ce un message secret pour extraterrestre ?

  4. @ mchristinegrimard : cette « mini-installation » est là depuis quelques jours, elle joue en relief avec le soleil, mais n’est pas signée E.T. ! 😉

  5. annaurlivernenghi dit :

    J’aime. On « sent » Paris

  6. Alex dit :

    Fugacité de la lumière, fugacité du mouvement, d’une émotion, d’une scène, les extraordinaires possibilités de ces bijoux que sont les téléphones de poche, n’arrêtent pas de nous émerveiller.

    Je jette à regret mes innombrables photos, j’aime les voir et revoir, car je revis un instant, une émotion, un pourquoi, autrement envolés, oubliés.

    Et comparer le regard de la caméra et le nôtre.

  7. Désormière dit :

    Et au passage, une rétine attentive nous offre, grâce au « retour du bonnet » : une vanité. Quel art !

  8. Sorcière dit :

    Quelle étrange station météo sur la dernière photo ! le petit nuage peint sur le mur change t-il de couleur selon la température ou l’humidité de l’air ou encore d’autres paramètres ? J’adore ! J’en veux un comme ça 🙂

  9. PdB dit :

    au parc monceau quelle affaire… (se réfugier sous un arbre pendant un orage, c’est quand même bien urbain…) (quelle affaire…)

  10. Alex dit :

    @ PdB : malheureusement le parc Monceau ne possède pas d’abri en cas de mauvais temps.
    Il est très fréquenté, il y a beaucoup de monde, j’y vais souvent, mais le soir, quand nos charmants bambins rentrent à la maison. Ils cèdent alors la place aux amoureux des livres ou de la promenade, dans le calme revenu.

  11. Alex dit :

    Il pleut, il pleut bergère,
    Rentre tes blancs moutons
    Allons sous ma chaumière
    Bergère, vite allons !
    J’entends sous le feuillage
    L’eau qui tombe à grand bruit.
    Voici, venir l’orage,
    Voici l’éclair qui luit.

  12. @ Alex : vous connaissez vos comptines…

  13. hVerdier dit :

    avec un trois étoiles pour le retour du bonnet (;

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :