Archives du 05/06/2016

Un nouveau peuple fluvial

L’eau vive

a pris le pouvoir

ce n’est pas le feu qui

la contredira ciel à verse

les seaux de zinc se déversent

sans compter au goutte-à-goutte

 des infiltrations exfiltrations expresso

et les berges ne sont plus quelques bergers

un nouveau peuple fluvial est né involontairement

la terre n’existe plus les vagues tourbillonnent et même

vibrionnent le bois flotté va aussi jusqu’à Blois et Chambord

mémoire amniotique d’une invasion aquatique imprévue la nature

se venge sans doute des maux qu’on lui fait subir sans égards ni précautions

il faut embarquer sa vie à flots à contre-courant et oui oser se jeter  froids à vau-l’eau

dans l’absence désormais de l’humus frais des roses des jardins et de la liberté d’air éclatant

quand la Seine a décidé toute seule comme une grande en se fichant de toute politique élyséenne

Seine, 3.6.16_DH(Paris, le 3 juin à 11:08:44.  Cliquer pour agrandir.)

Tagué ,