Escapade en Vendée, globalement délicieuse [3]

À Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée), on se promène au hasard, sachant que l’Océan n’est pas loin. Les petites rues, aux maisons blanches et volets bleus comme obligatoires, ressemblent aussi à celles de Noirmoutier.

Les roses trémières ne s’en laissent pas conter par des obstacles bétonnés, on marche à pied (tiens, là, une voiture immatriculée GB est garée, semble-t-il, pour un temps indéterminé).

On a parcouru les plages près de Saint-Gilles-de-Croix-de-Vie, où l’Océan monte et descend, comme un clone de Schindler. Cet ascenseur pour l’échafaud – surtout pour les surfers de la pointe de La Garenne – aime le liquide qui gicle, éclabousse et sale la peau malgré la combinaison noire des audacieux.

Vendée25_DH

Vendée26_DH

Vendée27_DH

Vendée28_DH

Vendée29_DH

Vendée30_DH

Vendée31_DH(Cette photo en dissimule une autre.)

Vendée32bis bis_DH

Vendée33_DH(Une autre photo se drape derrière celle-ci.)

Vendée34_DH

Vendée35_DH

Vendée36_DH(toutes les photos sont agrandissables, sauf deux.)

(pointe de Grosse-Terre, enregistrement D.H.)

 [ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

17 réflexions sur “Escapade en Vendée, globalement délicieuse [3]

  1. brigetoun dit :

    c’est superbe (et moderne, il y a des vélos et des silos à ordures.. bon pas uniquement ça)
    encore une fois donne envie (et je crois sentir l’odeur de l’océan et ma peau humide, un peu)

    • @ brigetoun : merci pour votre passage. Mais les immeubles (dits « panoramiques ») le long de la côte, défigurent quand même un peu celle-ci. Tous les appartements sont encore fermés…

      • brigetoun dit :

        ah ça c’est l’horreur !

        @ brigetoun : enfin, ce n’est quand même pas la barrière de béton de la Grande-Motte !!! 😉 D.H.

  2. Les petites maisons basses bien sagement alignées aux volets peints, les roses trémières, le port et le chant lancinant de l’océan !
    Que de plaisirs tournent dans mes souvenirs.
    Il nous manque le parfum des embruns et la caresse du vent sur la peau, mais vos photos les suggèrent très bien…
    Oh je suis en manque !!!

    • @ mchristinegrimard : Hélas, Internet n’a pas encore inventé le parfum en pièce jointe, on se demande ce qu’Apple attend pour qu’on puisse le saisir avec un simple iPhone et le transmettre ! 🙂

  3. Alex dit :

    J’aime la photo n°8, la maison « mon désir »…
    Enfin, j’aime toutes les photos, elles expriment bien le ressenti de la Vendée…

  4. Sorcière dit :

    Des briques peintes en bleu !? cela me donne des idées de déco !

  5. Godard dit :

    Presque du Sempé, la dernière photo.

  6. bettymilan dit :

    plus au Nord, il y a une cinquantaine d’années, les dunes embaumaient l’œillet des sables, quelques pinèdes, de l’ail sauvage au milieu de chardons et on pouvait extraire de l’estran, en une heure, de quoi cuisiner une poëlée de pignons (tellines, ailleurs) pour toute une famille…

  7. bettymilan dit :

    les murs chaulés et le bleu (pâle, de préférence) des volets et portes se retrouvait sur la partie ‘vendéenne’ de l’île d’Yeu, alors que la côte Sauvage, bretonnisante, avait un style plus austère de pierre sèche, et des teintes plus saturées sur volets (et thonniers/chalutiers)…

    • @ bettymilan : la mention de la « côte sauvage » me fait toujours penser au si beau roman de Jean-René Huguenin.
      Vous semblez être un grand connaisseur de la région !

      • bettymilan dit :

        grand-parents maternels installés à Nantes de longue date, du coup j’ai été exposé à des vacances de petite enfance, jusqu’à adolescence (attardée) de Saint-Jean de Mont, Saint Brévin les Pins, La Bernerie, et surtout l’île d’Yeu (La Croix, baie des Vieilles) où des cousins germains persistent à occuper la maison… Vu le dernier thonier à voile amarré à Port Joinville… quand il y avait encore deux conserveries actives (et pas de glacière interposée entre port et mer…).

        @ bettymilan : Heureusement, comme vous le savez sans doute, il reste encore une conserverie en Vendée, celle qui s’appelle « La Perle des dieux« … D.H.

      • Francesca dit :

        J’aime les commentaires sur cette côte mais les immeubles trop visibles sur la si belle photo 10 (si, si, on sent les embruns !) gâchent quand même le paysage.
        Huguenin ! Que mon père m’avait recommandé, ce qui avait suffi à me dissuader de le lire… je vais demander son livre à la bibliothèque !

  8. @ Francesca : Jean-René Huguenin, à lire impérativement ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :