Escapade en Vendée, globalement délicieuse [7]

Et il a bien fallu reprendre le bateau de l’île d’Yeu, jeudi 24 juin, à 17 heures. La météo souriante était toujours au rendez-vous, la traversée dans l’autre sens serait calme : certains rapportaient sur eux quelques coups de soleil à rendre jaloux des homards.

À Port-Joinville, je repensais à l’un de ces Chroniqueurs du Moyen-Âge, traduit de l’ancien français,  commenté et annoté par mon père (éditions Fernand Lanore, 1957).

Mais ce n’était pas l’historien de La Vie de Saint-Louis qui avait donné son nom au port d’entrée de l’île d’Yeu.

Les embruns agitent aussi parfois la mémoire.

Vendée62_DH(cette photo cache une autre figure historique.)

Vendée63_DH

Vendée64_DH

Vendée65_DH

Vendée66_DH

Vendée67_DH

Vendée68_DH

Vendée69_DH

Vendée70_DH

Vendée71_DH

Vendée72_DH

Vendée73_DH(toutes les photos, sauf une, peuvent être agrandies.)

 [ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

15 réflexions sur “Escapade en Vendée, globalement délicieuse [7]

  1. brigetoun dit :

    seriez vous homard ?
    en tout cas grâce à vous j’ai appris que c’est à tort (viens de consulter Wikipedia pour savoir quel était le Joinville du port) que j’associais le gentil Joinville à ce petit port

  2. Votre escapade est délicieuse globalement mais aussi en détails !
    Les couleurs et les saveurs du large…
    On salue au passage le travail de la Société de Sauvetage des Naufragés qui a œuvré si longtemps et de sa petite sœur la SNSM dont les vedettes barrées par des volontaires continuent de faire vivre la tradition et l’abnégation du sauvetage en mer.

    • @ mchristinegrimard : Oui, il me semble qu’il y a quelques années on avait voulu couper les subventions de l’État à ces marins héroïques… J’espère que cela n’a pas été réalisé !
      Merci d’avoir cliqué sur les photos !

  3. Alex dit :

    Merci, cher DH, de nous révéler votre lignage d’intellectuels-écrivains…Adieu à cette émouvante île d’Yeu, avec une minute de silence pour tous les marins perdus en mer… Et vu sur internet que les bateaux de liaison avec le continent s’appellent bien des ferrys.

    Ces photos de modestes maisons de marins font méditer sur la simplicité et le courage des gens d’autrefois.

  4. @ Alex : oui, mais des ferrys pas aussi gros (et sans voitures à l’intérieur) que ceux qui partent pour… le Royaume-Uni ou l’Irlande !

  5. Godard dit :

    La légèreté de l’air marin semble glisser sur vos photos où le blanc et le bleu se partagent agréablement l’espace.

  6. Francesca dit :

    Un père écrivain aussi…
    Plutôt que de la légèreté, sans doute un poids sur le cœur au moment d’abandonner ces sites calmes, leurs roses trémières, leurs maisons claires et la mer…
    Nous avons partagé cette escapade avec bonheur.

  7. Aunryz dit :

    Tout dans les photos
    est délicieusement marin océaniquement
    y compris celles où l’on ne voit pas d’eau

  8. les Caphys dit :

    de très beaux clichés ! Ca respire le grand large

  9. @ les Caphys : on en manque (de respiration) !
    Merci à vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :