Se mettre au vert (avec un peu de bleu) en ville

Le Monoprix parisien de la rue du Faubourg-du-Temple (10e) recèle les merveilleux citrons confits d’Albert Ménès. Vendredi matin, je passe par la rue Bichat, puis au carrefour je tourne à gauche, rue Alibert, devant les « terrasses » du 13 novembre 2015, heureusement toujours combles depuis les attentats.

C’est ensuite l’avenue Parmentier, et il suffit de la traverser, la petite rue des frères Goncourt attend comme chaque année qu’on lui décerne un prix, et j’entre dans le supermarché.

Il fait frais, les allées sont larges, les employés attentionnés (pas facile de dégoter dans les rayons ce bocal pour en découper plus tard quelques fruits à parsemer dans un taboulé fait main) et dehors il se propage déjà comme un frisson de vacances, moins puissant qu’aujourd’hui et moins bruyant sans doute que ce fameux soir de finale avec un ballon tellement disputé et discuté.

Mais il n’y a pas uniquement le vert de la pelouse du Stade de France à Saint-Denis : on en trouve chez L’aiR Nu aussi.

Vert1_DH

Vert2_DH

Vert3_DH

Vert4_DH

Vert5_DH

Vert6_DH

Vert7_DH

Vert8_DH(photos : cliquer pour agrandir.)

(Miles Davis, On Green Dolphin Street)

Tagué , , , , , , , , ,

18 réflexions sur “Se mettre au vert (avec un peu de bleu) en ville

  1. brigetoun dit :

    ce quartier, Albert Ménès (pas que les citrons de bon) l’AirNu et Miles Davis : plaisir

  2. J’aime beaucoup la forêt baignée de bleu de votre seconde photo, et la douceur de ce Green Dolphins de Miles au réveil !

    • @ mchristinegrimard : un mur d’école souvent repeint mais ici les arbres sont enracinés dans le trottoir !
      Et il vaut mieux une musique douce au réveil (comme une berceuse du matin)… 🙂

  3. Godart dit :

    Ce dimanche s’annonce comme une journée taboulé avec pas mal de mélange, différents plaisirs petits et grands, pas question aujourd’hui d’être « esprit chagrin ». Pour preuve, le rapprochement phonétique m’oblige à préciser pour les anciens que Charles Hernu n’a rien à voir avec L’air Nu (pardon).

  4. gballand dit :

    Merci pour le tuyau, je vais me ruer au Monoprix de Rouen 😉 Amusante la dernière photo… il vaut mieux prévenir les visiteurs indésirables…

    • @ gballand : grâce cette pub éhontée pour Albert Ménès (l’Einstein des produits en bocal), j’espère bien recevoir un colis avec quelques échantillons !!! 🙂
      Les visiteurs indélicats sont prévenus : il s’agit d’un des rares garages « à l’ancienne » subsistant dans Paris.

  5. PCH dit :

    (tu changes de bandeau comme de chemise, ou bien ? :°) : celui-là, le grand frère jaune, on le connaît et on l’aime toujours…) (on l’a lu quatorze fois…) (merci pour L’aiR Nu…!) (et Miles Davis en prime)

  6. @ PCH : tu as bien remarqué la similitude avec « chemise » : mais je trouvais que la précédente était quelconque. J’ai pensé que le retour aux « basics »… était mieux, finalement : merci de ton observation !
    Quant à L’aiR Nu », je vais réessayer de télécharger le livre, il doit me manquer le logiciel e-pub ad hoc…

  7. Francesca dit :

    Je n’aurais pas dû agrandir la 5ème photo où je pensais voir un toubib en blouse blanche…
    Ebahie par la variété de sens du mot bannière…Bon dimanche !

  8. @ Francesca : l’hôpital Saint-Louis est juste à côté…
    « Bannière au vent »… j’ai réutilisé mon Dinky Toys (après celui de mon ancien blog « Le Tourne-à-gauche ») ! 🙂

  9. Alex dit :

    Tiens, réapparition du camion jaune Kodak ; il est usé par les mains du petit garçon qui l’a tellement fait rouler, à quatre pattes par terre, par toutes les routes impossibles du monde, pendant des années ; maintenant il est à la retraite mais à une place d’honneur, sur les rayons de la bibliothèque…
    Par-delà la patine du temps, il conserve l’éclat du regard émerveillé du petit garçon, et ses battements de coeur, lorsqu’il l’a vu pour la première fois.

    • @ Alex : il me fait penser aussi à la photo argentique et au temps mesuré (« métronomiqué »…) pour développer dans le noir un rouleau de pellicule puis c’était une photo apparaissant dans le bac du « révélateur » au nom si bien trouvé…

      Merci pour votre commentaire !

  10. Sorcière dit :

    Je ne résiste pas au plaisir de revoir la bannière de « Le Tourne-à-gauche » et son petit camion 😉 Bienvenue au petit nouveau.

    • @ Sorcière : merci à vous d’être allée le revoir !

      Mais je ne vais pas mettre toute ma collection de Dinky Toys ou alors il faudrait que je change de blog plus souvent !!!… 🙂

  11. Désormière dit :

    Le camion jaune, livreur d’images et de rêves, comme le sous-marin du même nom.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :