1 – Aftermatch – 0

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur)

Oui, l’équipe de France de foot a donc perdu hier soir contre celle du Portugal (1 à 0), après prolongations.

C’est « Aftermath » pour certains, mais ils n’ont pas démérité !

Gloire aux vainqueurs de l’Euro 2016 !

Dimanche matin, j’avais pris quelques photos dans mon quartier, mises en touche en attendant l’aftermatch du soir.

Le prévisible est toujours improbable.

Finalement, il est réconfortant de voir – avec toute la distance critique qu’on ne saurait abandonner par rapport à l’utilisation idéologique du pouvoir en place de ce genre de manifestations hyper médiatisées – une équipe de joueurs l’emporter sur celle du pays qui accueille une grande communauté des siens sur le territoire national : en cas de défaite, ils se seraient sentis comme exclus ; là, ils peuvent maintenant se sentir totalement à l’aise parmi nous.

Aftermatch1_DH

Aftermatch2_DH

Aftermatch3_DH(photos : cliquer pour agrandir.)

(The Rolling Stones, Mother’s Little Helper)

Tagué , , ,

24 réflexions sur “1 – Aftermatch – 0

  1. brigetoun dit :

    et puis on ne peut qu’aimer les portugais… (pas seulement parce qu’ils nous ont évité des supporters en folie – faisaient peine à voir les grands gamins assis tête baissée avec leur drapeau pendant mou sur leurs épaules quand suis sortie du théâtre, ou plutôt de la cour)

  2. forte communauté ici, ça a klaxonné toute la nuit zZZZZ

  3. Bravo à tous ces jeunes joueurs qui ont fait rêver leurs pays respectifs, et on souhaite un rétablissement rapide à Ronaldo. Votre petit film a gagné une dimension historique 😉

    • @ mchristinegrimard : Ce sport, sans ses arrières-plans financiers ou médiatiques, est agréable à regarder : France et Portugal ont joué, l’un a perdu, l’autre a gagné…
      Merci pour votre remarque sur le Vine, sans doute un parmi des millions ! 🙂

  4. gballand dit :

    Vu la crise que le Portugal traverse, une victoire à l’euro, c’est un peu de baume au coeur 😉

  5. Alex dit :

    J’aimerais bien voir des joutes oratoires d’orthographe et de grammaire – de grand’mère, dixit Molière – avant même celles de poésie –

    • @ Alex : la « dictée de Pivot » vous manque ? 🙂
      Mais c’est une bonne idée : on pourrait les organiser aux arènes de Nîmes, par exemple…

      • Alex dit :

        Et même partout en France ! Avec des prix, et ça coûterait infiniment moins cher que taper dans un ballon, avec tout ce que cela entraîne et suppose.

        Nous sommes tout de même le pays qui a inventé le dictionnaire !

  6. @ Alex : avec un jury comprenant MM. Littré, Larousse, Robert… 🙂

  7. Alex dit :

    Ces joutes existaient déjà au moyen-âge, où participaient des célébrités comme Aliénor d’Aquitaine et son père Guillaume X, encore mieux Dante… ce sont elles qui ont donné leur lettres de noblesse à la langue française, et l’ont aidée à se répandre.

  8. @ Alex : nul doute que notre ministre de l’Éducation nationale ne songe à votre proposition durant ses propres vacances scolaires…

  9. Godart dit :

    Une parenthèse de joie pour un peuple qui a la réputation d’être triste.

  10. Sorcière dit :

    Les algorithmes prédictifs de Microsoft se sont donc plantés deux fois de suite (rire). Ça au moins c’est une bonne nouvelle pour l’Humain 😉
    Merci pour ce Vine qui capte le but.

  11. Dom A. dit :

    J’ai beaucoup apprécié la cérémonie de clôture, avec une amphore monumentale au milieu du terrain, uniformes et danseuses alentour. Cela me faisait penser à Une journée particulière, déplacée pour la circonstance en soirée. Par ailleurs les gros plans sur le jeu rapprochent toujours de Staël, indispensable transfert.

  12. Dans les rues dépeuplées en ces temps de vacance des ombres disparaissent dans l’indifférence générale, serait ce un signe nous annonçant pour les avenirs des vides
    passés sous silence pour ne point gêner le bon déroulement des jeux…
    Non je plaisante.
    Mais il n’y a bien que deux ombres pour trois personnages.
    Rien. Juste l’alignement.
    Bonne soirée à vous et Merci.

    • @ francoislewandrowski : merci pour cette observation pertinente.
      Je pense que la fille (?) – entre ses deux parents – a montré ainsi son autonomie et caché, par l’ombre absente, sa présence tricolore ! 🙂

  13. Arlette A dit :

    Beau comme un camion… et en silence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :