Nord, de surcroît (2)

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur.)

Quand je suis dans cette ville, presque rituellement, je fais un tour au cimetière militaire de Bailleul (Nord), pour vérifier qu’il ne manque pas un bouton de guêtre aux uniformes des soldats, anglais ou irlandais, restés fichés si jeunes dans le sol français.

Ils sont toujours alignés là (matin du 9 août) comme pour un défilé immobile, et leurs stèles ne présentent aucune fantaisie, comparées aux tombes dans les cimetières civils. Tous égaux devant la grande faucheuse désormais passée, tous au même niveau sous-terrain, sans privilège de fonction ou de grade.

La mort se tient parfois au garde-à-vous.

Mais la mer vivante n’est qu’à 70 km d’ici.

Malo1_DH(Malo-les-Bains, après-midi du 9 août :  cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

10 réflexions sur “Nord, de surcroît (2)

  1. brigetoun dit :

    repos.. et sans garde à vous la mort égalise, uniformise

  2. @ brigetoun : mais encore plus dans les cimetières militaires…

  3. lanlanhue dit :

    la mer toujours vivante, inlassablement

  4. L’image du défilé immobile est frappante, pour ces jeunes conscrits alignés dans la mort. En contraste la mer du nord semble si paisible à Malo en Août…

  5. Francesca dit :

    C’est beau que ces hommes fauchés par la guerre (dont ce J.Joyce le 4 décembre 1915 !) reposent enfin paisiblement sous leurs stèles fleuries de rosiers -par la ville ?
    Relire les articles de 2005 sur le soldat Webb m’a piégée dans les toiles de Jean-Michel Maulpoix que je n’avais jamais vues. Pour ça aussi, MERCI !

    • @ Francesca : oui, Jean-Michel Maulpoix connaît bien Bailleul…
      Les fleurs sont entretenues par la ville, je suppose, et aussi par de lointains parents, de passage ici ou, pas loin, à Ypres, tristement célèbre pour ses batailles de la première guerre mondiale…

  6. gballand dit :

    « La mort se tient toujours au garde à vous » et quand ce n’est pas en France, c’est en Syrie, en Irak ou ailleurs. Pas de pitié pour les conscrits ni pour les civils. On pilonne, et souvent au nom des droits de l’homme ou de l’Occident, drôle de monde que celui-là…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :