Quand Bouchardon s’exposait déjà dans cette rue

Le 24 août dernier, je me baladais à Paris dans la rue Bouchardon, il faisait beau et la rue du Château d’eau qui est perpendiculaire à celle-ci (et où se trouve logiquement une caserne de pompiers) resplendissait de mille feux.

Hier soir, j’ai reçu un mail d’Alex, une des fidèles abonnées à Métronomiques, qui m’envoyait un lien sur le sculpteur auquel Le Louvre consacre une exposition à partir d’aujourd’hui : alors, merci à elle !

J’avais oublié que Bouchardon (Edmé) s’exposait déjà dans cette rue.

cha%cc%82teau-dau-1_dh

cha%cc%82teau-deau-2_dh

cha%cc%82teau-deau-3_dh

bouchardon-4_dh(la photo ci-dessus en cache une autre.)

bouchardon5_dh

bouchardon6_dh

bouchardon-7_dh

bouchardon8_dh(Photos : rue du Château d’eau et rue Bouchardon, 10e. Cliquer pour agrandir.)

(Philip Glass, Facades)

Tagué , , , , , ,

17 réflexions sur “Quand Bouchardon s’exposait déjà dans cette rue

  1. brigetoun dit :

    les oeuvres de Bouchardon ont un tantinet changé depuis la dernière fois que j’en ai vues (belles photos au demeurant)

  2. @ brigetoun : je ne le connaissais que de nom et nom de pierre approchée…

  3. Belle peinture de la première photo, ode à Bacchus ! Les dernières photos m’interrogent. Ce sont les pompiers qui peuvent accéder à leur toit par l’échelle de secours ?

  4. MyoPaname dit :

    Woow un immeuble avec des escaliers extérieurs….? Première fois que je découvre sur Paname… 😉
    Belle journée… un peu humide today 🌧

  5. Dom A. dit :

    « À la bouche, ardons ! » aurait paraît-il dit P-A C de Beaumarchais (célèbre inventeur d’un mécanisme de perfectionnement destiné aux pédales de harpes) à madame Madeleine-Catherine Aubertin, veuve Franquet (de dix ans son aînée) en lui faisant la cour.
    Avec succès, puisqu’il l’épousa très vite, hélas, celle-ci mourut un an plus tard !

  6. @ Dom A. : il aimait, dit-on, les femmes sculpturales. 😉

  7. Francesca dit :

    La tenue du pompier de gauche est plutôt affriolante…
    Je pensais ne pas connaître cette jolie rue calme et arborée mais si, car j’ai déjà vu ces incroyables « fire escapes » de type newyorkais.
    En revanche il me faut découvrir Bourchardon que je ne connais quasiment pas et dont les dessins, surtout, ont l’air superbe.
    Pas de musique aujourd’hui pour réveiller cette matinée grise ?

    • @ Francesca : je viens tout juste d’en rajouter une ! En plus d’une photo cachée… 🙂

      • Francesca dit :

        Ah oui, féérique en effet et la musique aussi : du Glass pour des vitres !

        @ Francesca : tant que les pompiers ne portent pas un genre de burkini – même ignifugé – sur la plage du trottoir… 🙂 D.H.

  8. Alex dit :

    Il fut un temps où la mairie de Paris avait eu la bonne idée d’indiquer sur les plaques des rues, la profession, la raison d’être, ainsi que les dates de vie, de l’heureux bénéficiaire choisi – on pourrait même indiquer pourquoi sur une plaque –
    La vie du piéton en est toute changée !

  9. alainlecomte dit :

    je ne vous parlerai pas d’une rue Lecomte que j’ai vue une fois du côté des Batignoles, eh bien non, ce n’est pas moi.

  10. @ alainlecomte : Vu le prix de l’immobilier dans le coin, le compte est bon !
    Mais ton prénom t’a peut-être être (si l’on fait un peu de rétro-fiction communarde) sauvé la vie ! 😉

  11. PdB dit :

    magnifiques images servies par une musique qui ne l’est pas moins…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :