Archives du 18/09/2016

Champs choraux d’éoliennes

Il semble qu’elles poussent sans interruption. Ces nouvelles asperges agitées recouvriront peut-être un jour toutes les surfaces cultivables : l’énergie de l’agriculteur s’en sera allée au vent, comme une fleur de pissenlit éparpillée d’un souffle. Larousse n’avait sûrement pas imaginé cette efflorescence.

Elles percent aussi les flots maritimes, les bateaux doivent faire attention à elles comme les piétons aux « potelets », en forme de glaces géantes à la vanille, qui garnissent les trottoirs parisiens.

Mais depuis les toits de Bailleul (Hauts-de-France), on n’aperçoit pas encore la germination des éoliennes dans leurs champs choraux. Il faut dire qu’avec le vent du Nord

eoliennes1_dh

eoliennes2_dh

eoliennes3_dh

eoliennes4_dh

eoliennes5_dh

eoliennes6_dh(Photos prises le 17 septembre. Cliquer pour agrandir.)

Tagué ,