Archives du 13/10/2016

« Scintillation »

« Le jour qui s’ouvre à cette déchirure, comme un feu détonnant. Pour qui s’arrête auprès des lointains. Le même lit, la même faux, le même vent. »

André du Bouchet, Dans la chaleur vacante suivi de Où le soleil (nrf Poésie/Gallimard N°252, 1999), « Scintillation », page 89.

scintill1_dh

scintill2_dh

scintill3_dh

scintill4_dh

scintill5_dh

scintill6_dh(Paris, 10e, 12 octobre matin, cliquer pour agrandir.)

Tagué ,