Archives du 20/10/2016

Bye bye, Bailleul (1)

L’espace d’une minute (ou d’un 30ème voire d’un 125ème de seconde), j’ai eu l’impression d’être dans la position du cinéaste Abbas Kiarostami.

La pluie redoublait sur le parebrise (le parepluie n’existe pas en tant que tel pour les automobiles) et la vision troublée qui s’ensuivait, si on laissait les essuie-glaces au repos, me ramenait à certains de ses films ou à ses photos oniriques en noir et blanc.

Comme aussi un certain « goût de la cerise » un peu sure dans la bouche.

Il n’y a plus de trains qui arrivent le soir à Bailleul en provenance de Lille. L’air est au bus, à l’autocar, ça évite les passages à niveau qui ont un problème de détection pour la survenue de certains TER.

Mais la pluie nous lave de tout regret ou espoir déçu : la vie continue, et on bouge tous un jour ou l’autre (ou une nuit).

abbas1_dh

abbas2_dh

abbas3_dh(Photos prises le 16 octobre : cliquer pour agrandir.)

(Pluie sur Scenic, enregistrement D.H.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué ,