Bye bye, Bailleul (1)

L’espace d’une minute (ou d’un 30ème voire d’un 125ème de seconde), j’ai eu l’impression d’être dans la position du cinéaste Abbas Kiarostami.

La pluie redoublait sur le parebrise (le parepluie n’existe pas en tant que tel pour les automobiles) et la vision troublée qui s’ensuivait, si on laissait les essuie-glaces au repos, me ramenait à certains de ses films ou à ses photos oniriques en noir et blanc.

Comme aussi un certain « goût de la cerise » un peu sure dans la bouche.

Il n’y a plus de trains qui arrivent le soir à Bailleul en provenance de Lille. L’air est au bus, à l’autocar, ça évite les passages à niveau qui ont un problème de détection pour la survenue de certains TER.

Mais la pluie nous lave de tout regret ou espoir déçu : la vie continue, et on bouge tous un jour ou l’autre (ou une nuit).

abbas1_dh

abbas2_dh

abbas3_dh(Photos prises le 16 octobre : cliquer pour agrandir.)

(Pluie sur Scenic, enregistrement D.H.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué ,

12 réflexions sur “Bye bye, Bailleul (1)

  1. brigetoun dit :

    reste la fatigue, un peu
    (mais les photos sont belles)

  2. lanlanhue dit :

    la dernière, une peinture abstraite

  3. gballand dit :

    « la pluie nous lave de tout regret ou espoir déçu », si cela pouvait être vrai, je partirai tout de suite au pays de la pluie permanente 😉 Ce petit bruit pourrait être bien intrigant si on ne savait pas…

  4. Oh les belles photos !!

  5. Alex dit :

    Se séparer d’une maison, c’est comme un divorce, cela fait partie des plus grands stress après le veuvage.
    Dans les nouvelles voitures dites connectées, les essuie-glaces et les phares s’allument et s’éteignent d’eux-mêmes.
    Bientôt la pluie n’osera même plus tomber sur ces ordinateurs ambulants.

  6. Francesca dit :

    Cette pluie a dû être bienfaisante en permettant d’atténuer le déchirement de l’adieu définitif !
    Les deux photos sont magnifiques mais conduire de nuit sous un déluge n’est pas prudent…

    • @ Francesca : tu remarqueras, si tu analyses attentivement les trois photos (oui, une autre ajoutée, tout à l’heure), qu’elles ont été prises à l’arrêt : la maréchaussée peut dormir tranquille ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :