Nocturne parisien 3

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur)

Je me suis garé, un peu plus tard dans la soirée, avenue de la République, pour éviter toute mauvaise surprise, et il y avait une place « normale » de libre, ce qui est toujours étonnant dans ce quartier.

La radio de bord – TSF Jazz – diffusait son programme univoque. Je m’amusais à observer les reflets changeants des phares des véhicules sur celui derrière lequel je stationnais.

Dans Paris, au volant et à l’arrêt, tendre était la nuit.

Tagué , ,

10 réflexions sur “Nocturne parisien 3

  1. brigetoun dit :

    et me suis amusée à regarder les reflets changeants
    (chant du cygne des vines, de plus en plus beaux)

  2. @ brigetoun : ou chant du vine des signes…

  3. annaurlivernenghi dit :

    Joli !

  4. Godart dit :

    Taxi Driver, comme le début d’un film noir bien entendu.

  5. jeandler dit :

    Tendre est la nuit. Pas pour tous. Seul le rossignol chante la nuit.

  6. Francesca dit :

    Peu de roulants et pas de piétons dans cette belle nuit colorée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :