Course inverse avec TGV Ouigo

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur. Hier, TGV Paris-Montpellier.)

Tagué , ,

22 réflexions sur “Course inverse avec TGV Ouigo

  1. brigetoun dit :

    en profiter, et en re-profiter (et sont beaux comme tout ces vines)

  2. Beaux instantanés belles silhouettes furtives sur belle lumière

  3. @ brigetoun : ce blog pourrait être une « boucle » lui-même…

  4. Godart dit :

    Persistance des nuages à se déplacer à contresens.

  5. PdB dit :

    sachant que durant la durée du vine, sept pylônes passent devant l’objectif des productions de l’Escargot, calculer la vitesse approximative du train. Vous avez six secondes.

  6. Francesca dit :

    On entend une petite voix d’enfant ou j’ai des hallucinations auditives…

  7. Alex dit :

    Du moment qu’il y a des nuages… dans mon enfance, il y avait plein d’hirondelles perchées sur les fils électriques tout le long de la voie ferrée… comme des notes de musique sur une portée… je me demandais bien pourquoi elles restaient là !
    Maintenant, on a réussi à tuer presque toutes les hirondelles.
    Il est vrai que ces impertinentes étaient une gêne pour les moteurs d’avion, en particulier, et pour le progrès des machines roulantes ou volantes, en général.

  8. Désormière dit :

    Et chercher des silhouettes dans les nuages, un lion, un dromadaire… et les voir s’effilocher. Apprentissage du temps qui passe.

  9. les Caphys dit :

    des histoires et des visions de train comme j’aime

  10. Arlette A dit :

    Mais où courent-ils ces arbres ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :