Montpellier pêle-mêle [6]

(cliquer sur l’image et le petit haut-parleur.)

Le port de Palavas-les-Flots, à un tout petit peu plus d’une dizaine de km de Montpellier, s’étend comme un havre de paix le dimanche matin. On peut se balader sur la plage sans risquer de buter contre une femme allongée sur une serviette de bain ou un type se faisant bronzer en lisant le dernier prix Goncourt : il est vrai qu’en novembre ce n’est plus trop la saison (sauf celle des prix littéraires).

Les restaurants donnent sur le port et les serveurs sont agréables, la nourriture « de la mer » y est abondante et fraîche. De quoi se caler avant de reprendre notre promenade cette fois-ci vers un autre lieu plus religieux – même si la vue du flux marin peut toujours déclencher une réflexion métaphysique.

montpellier41_dh

montpellier42_dh

montpellier43_dh

montpellier44_dh

montpellier45_dh

montpellier46_dh

montpellier47_dh

montpellier48_dh(photos prises le 13 novembre. Cliquer pour agrandir.)

(Art Farmer, Alfie)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

22 réflexions sur “Montpellier pêle-mêle [6]

  1. brigetoun dit :

    les bateaux comme sardines en caque… mais si belles photos – et oui « la vue du flux marin peut toujours déclencher une réflexion métaphysique. »

  2. @ brigetoun : et le flux politique une réflexion désabusée…

  3. les mâts sur ciels ouatés et les palmiers j’aime
    il n’est pas bon le dernier Goncourt?

  4. Aurélie dit :

    Palavas aux jours de pluie reste romantique faut juste pas traîner dans les bistrots et le Casino. La flore qui pousse sur les sables reste un excellent souvenir. C’est un vrai chemin de pèlerin. Bonne visite au milieu des tentations de la mer.

  5. Alex dit :

    À Palavas les Flots aussi, les bateaux de plaisance ont remplacé les bateaux de pêche…depuis 1936, l’industrie des vacances prospère, et comme une pieuvre, étend ses tentacules sur toute la planète…

  6. jeandler dit :

    Sans oublier les Folies montpelliéraines… des temps anciens.

  7. @ jeandler : Fillon pourrait profiter de la future occasion pour renouveler son patrimoine… 🙂

  8. Alex dit :

    « Faut rigoler, faut rigoler
    Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête,
    Faut rigoler, faut rigoler
    Pour empêcher le ciel de tomber. »

    Paroles de Boris Vian, composition de Henri Salvador.

  9. @ Alex : no pb, on va se fendre la gueule, même sans recourir aux classiques du genre !

  10. Désormière dit :

    Le ciel, la mer, les bateaux mais pas âme qui vive…Brrr… Oui, il y a comme un froid. En attendant, certes, il vaut mieux en rire comme on riait en 2008 quand les premières approches ne laissaient pas deviner une amitié naissante.

  11. Zoë Lucider dit :

    J’aime beaucoup Palavas. J’y ai de très beaux souvenirs (rencontre avec mon compagnon) 🙂

  12. Moons dit :

    Toujours ces photos sublimes, Dominique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :