Montpellier pêle-mêle [7]

La direction est celle de l’île (une presqu’île) où se dresse la très belle cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul, à Villeneuve-lès-Maguelone : elle date du XIIème siècle.

Un site enchanteur, propre sûrement à la méditation des premiers occupants, avec les oiseaux pour témoins et leurs pépiements en forme de prières.

Le ciel est clément – adjectif papal – et le bâtiment frappe par sa rusticité élancée.

La foi doit se tenir sans doute dans l’absence de décorum.

montpellier49_dh

montpellier50_dh

montpellier51_dh

montpellier52_dh

montpellier53_dh

montpellier54_dh

montpellier55_dh

montpellier56_dh(Photos : agrandir en cliquant.)

(Guillaume de Machaut, Dame jolie & Douce dame jolie)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

24 réflexions sur “Montpellier pêle-mêle [7]

  1. brigetoun dit :

    oh merci de me faire connaître
    oui l’endroit est merveilleux – et oui la simplicité de la pierre, de la profonde orbite de la façade, de ce nid de pénombre accueillante qu’est la nef

  2. oh oui magnifique !!!

  3. gballand dit :

    Bel endroit. Méditons au son de cette musique céleste et sous les voutes fraîches en ce que serait un monde… où Fillon serait président ! 😉

  4. Alex dit :

    Photo n°7, portail de la cathédrale saint Pierre et saint Paul, Villeneuve-lès-Maguelone : C’est BEAU, sobre, génial. Presque rien, et pourtant grandiose, on a le souffle coupé.
    Simplicité et gestualité de l’art wisigoth.

  5. Arlette A dit :

    Discours édifiant Monseigneur

  6. jeandler dit :

    Le linteau au-dessus de la porte est d’une grande simplicité. Le seul luxe permis dans ce dépouillement de l’édifice puissant.

  7. @ jeandler : le nom de Saint-Pierre convenait parfaitement (entre autres) à ce bâtiment…

  8. Francesca dit :

    C’est beau, oui, mais pas plus que les superbes photos de nature…

  9. @ Francesca : sur l’échelle du beau, le dernier barreau est hors de portée…

  10. celestine dit :

    Merci pour la balade…et la ballade !
    ¸¸.•¨• ☆

  11. PdB dit :

    jolie petite musique des sphères

  12. …dans l’absence ou entre les haies de vigne, quelque part dans les bouquets blancs… Plaisir de revisiter cet endroit avec cette musique ad hoc.

  13. @ les-ateliers-du-deluge : oui, l’indicible est souvent dans les interstices.

  14. Dom A. dit :

    Plaisir de revoir ce lieu apaisant, mystique pour certains, sûrement.
    Souvenir aussi d’un excellent vin crée par des personnes en difficulté, au sein d’une association. Je n’ai fait qu’approcher les narines, mais j’ai encore en tête son fruit.
    Merci

    • @ Dom A. : oui, ce centre se situe à gauche sur le chemin menant à la cathédrale et est mentionné dans le lien mise en bleu au tout début du mini-article :

      « Un centre d’aide par le travail y est aujourd’hui installé, géré par les Compagnons de Maguelone : sa vocation d’hospitalité est ainsi perpétuée, en favorisant la réinsertion de personnes adultes handicapées intellectuelles. Les activités du CAT sont le travail agricole, l’aquaculture, la pêche, ainsi que des activités de sous-traitance. »
      (source : Wikipédia)

      Le vin (même de messe ?) est un Vine sans « e » (comme « œnologique »). 🙂

  15. Denise dit :

    Vos photos sont de toute beauté, la nature telle que je l’aime et j’adore les fleurs dans les rangées de vigne. J’ai admiré en écoutant cette délicieuse ballade tout en douceur. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :