Alternance dans la circulation

Ce matin, les heureux propriétaires de voitures à Paris et en « proche banlieue », si elles sont immatriculées en nombre pair, pourront les utiliser comme d’habitude. Les autres, afin d’éviter de commettre un impair – des « bobos », inconscients des problèmes de pollution, qui utilisent encore des véhicules à quatre roues comme si on était toujours au vingtième siècle ! – se rabattront sur le métro, les bus, le RER, les Vélib’, les Autolib’ (en faisant gaffe à la numérotation), histoire de se changer les idées.

On peut aussi faire un peu de marche à pied, si, par exemple, on habite à Montreuil et que l’on travaille à La Défense.

L’autre jour, j’admirais une Trabant stationnant le long du canal Saint-Martin, sans doute égarée là par un nostalgique des années pendant lesquelles Angela Merkel grandissait en RDA. Cette petite voiture  (moteur à deux-temps) chargée d’Histoire m’a rappelé celles que j’avais vues à Prague, cela fait déjà un bail.

Mais les automobiles anciennes n’auront désormais plus le droit, si elles sont antérieures à 1997, de s’infiltrer dans Paris – idem pour les souvenirs ?

trab1_dh

trab2_dh

trab3_dh

trab4_dh(photos prises dimanche 27 novembre. Cliquer pour agrandir.)

(Kraftwerk, Autobahn)

Tagué , , , , , ,

24 réflexions sur “Alternance dans la circulation

  1. brigetoun dit :

    sans doute les Trabant encore moins que d’autres (réputation de saleté… à cause de l’origine ? ou des faits)
    bon moi la piéton convaincue ne serais pas gênée (euh pour Montreuil/La Défense on a le droit d’être en retard ?)

    • @ brigetoun : j’ai pris un exemple extrème (mais il faudrait alors interdire aussi tous les deux-roues deux-temps…).
      Les transports en commun seront gratuits aujourd’hui : le vrai service public serait qu’ils le soient toute l’année si l’on veut que l’on laisse sa voiture au garage (ou qu’on la vende) ; et ce sera évidemment très pratique pour certains déplacements ou courses à faire.

  2. gballand dit :

    Moi présidente, j’interdirais toutes les villes aux voitures 😉

    • @ gballand : et puis il faudrait détruire toutes les autoroutes, les routes nationales et départementales pour écarter la tentation.
      (Au fait, votre pseudo, c’est « Anne Hidalgo » ?) 🙂

  3. Belles réminiscences du Chasse-clou !
    Autre temps, autres mœurs…
    Le vingt-deuxième siècle sera pédestre ou ne sera pas 🙂

  4. lan lan dit :

    je n’arrive plus à mettre de commentaires !

    mais ce n’est pas grave !

    belle journée à vous.

    « j’en avais vu une ainsi et celui qui l’avait parlait avec beaucoup de civilité à son chien ! ah maintenant je sais d’où elles viennent ! »

  5. Alex dit :

    Une loi se concocte, circulation alternée pour les piétons, grâce au n° de carte d’identité affiché en grand au dos de la veste – on inventera des plaques d’immatriculation en tissu –

    • Alex dit :

      …ce qui permettra d’engranger de nouvelles contraventions !

      • @ Alex : excellente idée (on pourrait même interdire aussi totalement de circulation les Noirs, les Arabes, les homos, les athées, les SDF, les chômeurs, les unijambistes, les filles à cheveux rouges, etc. !) 😉
        Et l’industrie textile du Nord (à Roubaix, on se frotte déjà les mains) reprendrait enfin vie !

  6. une voiture du temps où les autos avaient encore de belles formes, aujourd’hui ne sont plus que « caisses »

  7. Godart dit :

    Derrière Hidalgo à fond la caisse (peut-être pas la bonne expression). Pour la piétonnisation des centres villes, je vote des deux mains.

  8. Désormière dit :

    Je ressens parfois dans les propos contre l’usage de la voiture et pour la restriction de son utilisation (voire la suppression) une agressivité telle que je l’ai déjà entendue à propos de l’interdiction de fumer. Cela me fait de la peine, comme si certains avaient un plaisir mauvais à priver d’autres de ce qui leur rend la vie plus facile ou plus légère. Juste parce qu’ils ont raison. Je préfère la consolation.

    • @ Désormière : Vous me rappelez ce très grand livre de Jérémie Lefèvbre, La Société de consolation (sens @ tonka, 2000), que je refeuillette avec plaisir à l’instant.

      Mais nous sommes en fait dans une société de l’interdiction.
      À quand des autocollants obligatoires sur les portières de tous les véhicules, dans le style « paquets neutres » des cigarettes avec la mention en noir sur fond blanc : « ROULER TUE » ?

      La voiture électrique, oui, très bien, mais l’électricité en France n’est-elle pas fournie à 70% par les centrales nucléaires avec leurs déchets demeurant radioactifs pendant des milliers d’années ?
      Il est utile de lutter contre la pollution, mais il faudrait trouver des solutions « alternatives » durables et non des interdictions baroques (les voitures avec plaques d’immatriculation impaires sont plus visées que les paires !) et ponctuelles.

      • Alex dit :

        Il paraît que sur la Via Apia, au temps des Romains, il y avait déjà des problèmes de circulation…

  9. @ Alex : ils étaient déjà fous !

    • Francesca dit :

      C’est ce que j’allais écrire… 🙂
      Aujourd’hui, calme merveilleux autour de la mairie du XXème, à croire que tout le monde est en numéro impair ! Incompréhensible, mais bien agréable après la circulation folle des dernières semaines, due à la fermeture des voies sur berges, paraît-il.

      • @ Francesca : la fermeture des voies sur berges n’a fait que reporter le flux automobile au-dessus, comme si les piétons ou les cyclistes se ruaient – tous les jours de la semaine et en hiver – à cet endroit.
        Il suffit donc d’interdire totalement (sauf les véhicules des services publics) les voitures et les scooters + les motos à Paris et on pourra enfin respirer, après avoir fermé l’usine d’incinération d’Ivry-sur-Seine dont les deux cheminées près du périph’ ne polluent pas du tout l’atmosphère.

  10. PCH dit :

    je ressens la même chose que Désormière (est-ce bien une chose ?) : quelque chose de la réparation, de la précaution, qui n’est pas loin de la prison (en tout état de cause cette municipalité est indigne : le traitement réservé aux réfugiés en est la preuve) (la vignette interdit de rouler de 8 à 20 et on a le droit d’utilisation pendant le week-end – ma caisse date de 93, je me renseigne – c’est à vomir), quelque chose aussi de la pollution (j’entendais ce matin -mais ça n’a rien à voir, je reconnais – que ce charmant pays -dirigé pour qui on sait puis son flic en chef donc-lequel n’a rien à envier au précédent bonnet blanc et blanc benêt- allait vers la 2° place mondiale comme marchand d’armes – coooool… )

  11. @ PCH : l’automobiliste est le bouc émissaire facile et, en plus, la vache à lait des concessionnaires d’autoroutes privées.
    FH va faire un tour en mer sur le Charles de Gaulle : bizarre qu’on n’en ai pas vendu quelques exemplaires à la Russie (mais Fillon s’y attellera peut-être…).

    (désolé pour la publication tardive de ton commentaire qui s’est retrouvé dans les « indésirables » de ce « post », j’ignore pourquoi.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :