Archives du 08/12/2016

la rétine crépusculaire

ciel-3-12-1_dh(photo prise à Paris le 3 décembre. Cliquer pour agrandir.)

Le ciel bleu avale sans relâche

des avions pacifiques ils ne se

dirigent pas vers Alep ailleurs

les enfants regardent traces et

liserés blancs au-dessus de cet

horizon défini les ruines aussi

barrent l’espace un missile œil

zèbre la rétine crépusculaire à

son étincelle ici on respire le

parfum des particules primaires

nos problèmes sont différents ô

il faut les sérier avec quelque

peu de sérieux bombardements de

feu ou de paroles vaines en fin

de compte décidez pour le fléau

choisissez votre camp désastres

ou cadastres mutilations ou des

espoirs retrouvés l’azur assure

l’avenir radieux ou contaminé à

l’avance déchets enfouis écoute

chanter la radioactivité par le

groupe Kraftwerk le nuage d’une

nouvelle catastrophe Tchernobyl

hante mais Bachar El Assad sans

remords se fout des cadavres et

du passé Poutine ne voit pas la

différence entre la Syrie et la

ville de Grozny vibrations dans

les murs tremblement de ciel et

barils de chlore fournaise dans

les bronches yeux éclatés alors

qu’à Paris on croit combattre à

partir des pair impair et passe

grâce à la circulation alternée

un cataplasme fumeux contre cet

autre cataclysme épinard Popeye

Tagué