« L’Ornithologue », un film à grands battements d’ailes

orni1_dh

orni2_dh(photos prises le 8 décembre. Cliquer pour agrandir.)

Somptuosité permanente des paysages (où coule une rivière), abrupts rochers dorés, canyon menaçant et apaisant à la fois, aigles survolant l’immensité et puis la course du canoë de l’ornithologue qui échoue et se retrouve sur terre après avoir été dans le ciel grâce à ses jumelles qui représentent son appendice visuel, et alors un monde où le fantastique, l’étrange apparaissent – visions mentales ou réelles ? – avec la rencontre de deux touristes chinoises puis d’un Jésus laïque et la colombe blanche blessée et réparée (points de vue en plongée de celle-ci sur son médecin d’occasion qui lui pose une attelle), plans incessants des rapaces qui planent, surveillent, s’aiment, couvent, décollent et se posent comme des avions vivants, musique envoûtante, Antonio (imposant Paul Hamy) porte le prénom d’un saint de Lisbonne, explorateur et patron des naufragés, il apparaît comme figure double (celle du cinéaste lui-même) ou dédoublée d’où jaillit le sang réprobateur d’un acte manqué ou imaginé, douceur de l’énonciation de la langue portugaise tandis que le sifflet du gardien du troupeau d’ovins se retrouve au tour du cou du spécialiste en même temps que son couteau meurtrier, danse costumée dans la forêt lors d’une célébration païenne, il semble qu’il ne faille pas déranger la faune là où elle vit et prospère, la ville de Padoue ouvre alors une autre perspective et saint François d’Assise, si proche dans cette fable comme dans l’Histoire religieuse, s’éloigne lui aussi.

L’Ornithologue, mis en scène par João Pedro Rodrigues, est un film à grands battements d’ailes où la liberté spatiale et spirituelle laisse des ondes répétées s’étendre sous forme de répliques, bien après que l’on a été embarqué dans sa descente et son élévation si rapides et caressantes.

(Une rétrospective de l’œuvre de ce cinéaste a lieu en ce moment à Paris, au Centre Pompidou.)

orni3_dh(photo prise le 9 décembre. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , , , , ,

12 réflexions sur “« L’Ornithologue », un film à grands battements d’ailes

  1. Alex dit :

    Merci Dominique ou merci Saint Antoine ?
    Promis, après ce commentaire dithyrambique, j’irai voir le film « L’Ornithologue », de João Pedro Rodrigues.

  2. Francesca dit :

    Le cri de ce grand goéland m’appelle ! Ma curiosité est vive après lecture de cet article et je mets ce film à mon programme, juste après « Journal d’un photographe de mariage », documentaire de l’israélien Nadav Lapid, tout à l’heure, séance unique à 13h.
    Lorsque ma grand-mère commença – comme moi maintenant – à égarer les objets, elle priait St Antoine de Padoue de l’aider à les retrouver ; ça marchait après quelques minutes de réflexion 🙂

    • @ Francesca : une étude ornithologique montrerait qu’il s’agit d’une « mouette rieuse » survolant le canal Saint-Martin…
      Mais si on peut retrouver les objets, tu sais à qui t’adresser ! 🙂

      • Francesca dit :

        🙂
        L’envergure des ailes, de cette mouette donc, est étonnante ! En effet, les goélands ont souvent un capuchon noir et on en voit plus à Saint Malo qu’à Saint Martin bien qu’ils fréquentent beaucoup les toits de Paris et les bords de Seine.

  3. @ Francesca : tu as peut-être raison, je n’avais pas mes jumelles ! 😉 -0-0-

  4. Le Bel Oisooooo, comme dirait Philippe Noiret dans Tendre Poulet

  5. Zoë Lucider dit :

    Magnifique « capture » de l’oiseau sur fond d nuages moutonnants

  6. @ Zoë Lucider : le pur hasard a fait qu’il semble s’encastrer dans l’immeuble… Merci pour ta remarque ! 🙂

  7. brigetoun dit :

    ignorais complètement – et une fois encore vous savez créer l’envie de voir

  8. @ brigetoun : Qui pourrait se targuer de tout connaître ? Il n’y aurait plus de surprise ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :