\\ Étalement de la peinture //

peinture-20-12-16_dh(photo : 20 décembre à Paris. Cliquer pour agrandir.)

Cette matière avait maintenant disparu de la circulation, on ne la trouvait plus que dans les sous-sols ou les anciens bâtiments ou quelques musées encore ouverts malgré la concurrence impitoyable d’Internet. Le progrès technique avait remplacé la peinture par une large palette de composants hybrides : les frères Ripolin avaient depuis longtemps pointé au chômage, ils en avaient eu finalement plein le dos, et les agences pour l’Emploi avaient toutes définitivement fermé, donnant ainsi l’exemple même de leur inanité. Les promesses électorales, voire les statistiques mensuelles plus ou moins gênantes, s’en étaient trouvées enfin débarrassées.

Il n’était plus possible de repeindre la façade d’une maison, le moindre meuble ou des chaises dépareillées. Tous les « encombrants » devaient prendre la direction des immenses déchèteries sur trois niveaux et fourniraient, après concassage, des granulats permettant d’assembler de nouveaux matériaux présentant une couleur unique : le marron, qui rappelait les arbres (les marronniers, surtout) et certaines de leurs feuilles en automne.

Pour tous les véhicules, à l’instar des « paquets neutres » de cigarettes, seule la teinte blanche était autorisée et fournie sur le territoire national par les constructeurs français ou étrangers. Ainsi l’inscription obligatoire en lettres capitales noires sur les portières n’était-elle plus un slogan subliminal destiné par la Sécurité routière aux conducteurs, mais était enfin nettement visible : « Conduire tue ».

Par ailleurs, afin d’éviter le moindre incident ou une mesquine polémique sur la couleur de la peau des Français, chaque citoyen devait s’enduire le visage, dès le matin, d’une « crème de jour » laiteuse qui tiendrait jusqu’au soir – mais dont il faudrait renouveler l’étalement en cas de sortie nocturne – ce qui mettrait ainsi toute le monde sur le même pied d’égalité.

Dans le gouvernement formé en mai 2017 par le Front national, c’est le ministre de l’Environnement et des Droits restrictifs qui avait été chargé de la mise en place de l’étincelant programme de « blanchiment » : en la circonstance, Auguste Céruse devait rapidement acquérir une certaine notoriété.

(Kraftwerk, Radioactivity)

Tagué , , ,

31 réflexions sur “\\ Étalement de la peinture //

  1. brigetoun dit :

    et moi je criais à tous les coins de rue A bas Auguste Céruse jusqu’à ce que les policiers viennent m’emmener

  2. @ brigetoun : étonnant car vous ne pouviez sortir de chez vous sans en avoir fait une demande expresse quinze jours avant, auprès des autorités, et après en avoir consigné le motif…

  3. Que les frères Ripolin en aient « plein le dos » d’un monde monochrome, est très savoureux (pour qui est de la génération qui a connu leurs affiches…) !
    Votre monde aseptisé nous ferait regretter les couleurs des années soixante-dix.
    J’avoue que la voiture neutre avec son inscription-slogan m’a fait sourire…
    La mode est à l’uni, à l’informe et à l’uniforme. Bravo pour ce texte qui réveille, ainsi que la musique !

  4. Alex dit :

    « L’ennui naquit un jour de l’uniformité. »
    Antoine Houdar de la Motte – Fables nouvelles, 1719 – un poète contre la rime.

  5. @ Alex : La poésie sera également bannie de cette société, comme perturbatrice et encourageant le « farniente » de certains doux rêveurs…

  6. PdB dit :

    C’est le travail qui rend libre et c’est la liberté qui tue… Pince-moi steuplé que je m’éveille de ce cauchemar

  7. annaurlivernenghi dit :

    Trop flippant pour moi.

  8. Francesca dit :

    Question matinale in petto sur l’existence d’un Auguste Céruse…heureusement la musique m’a réveillée mais, autre question : comment dire Kraftwerk, ou Krautrock, quand on est bien enrhumé 🙂

  9. Les frères Ripolin sont encore là ! Immenses sur un vieux mur sur la route qui me mène vers la mer.
    Ce soir prochain, si la catastrophe arrive, j’irai leur botter les fesses aux trois frangins, dare-dare qu’ils iront répandre toutes les couleurs !

  10. jeandler dit :

    La céruse est toxique.

    • Avantages indéniables :

      • réguler la prolifération de la population et des flux migratoires ;
      • relever les empreintes digitales.

      « Ce produit fut longtemps le meilleur pigment blanc couvrant connu. Dès l’Antiquité, et jusqu’à l’époque moderne, en dépit de sa toxicité, la céruse servit à fabriquer des peintures et du fard blanc, le blanc de céruse. La céruse pulvérisée est encore l’un des produits permettant de relever des empreintes digitales. »

  11. pyfave dit :

    Le truc, c’est que visiblement, sur cette uniformité, la grande majorité avait trouvé ça rassurant. Il ne s’agissait pas d’un pouvoir central, d’un diktat, mais plus d’une volonté de ne chiffonner personne.

  12. pyfave dit :

    Oui, si on veut éviter de sombrer dans les théories complotistes, il faut assumer
    notre naïveté naturelle, pour peut être la prendre en compte.
    Il ne s’agit pas de convaincre (les convaincus).
    Je n’ai pas pu résister au plaisir d’écrire ça.

  13. Brrrrr, la fièvre vous rend clairvoyant. Sauf que ces décrets viendront des dits « modérés ».

    • @ colorsandpastels : non, ce sont les mesures imposées (« pour leur bien ») aux personnes dites « modérées » qui, finalement – comme pour « l’état d’urgence » reconduit cette année périodiquement – les accepteront à la longue sans rechigner d’aucune manière.

      • … le vote respecté comme celui de Maastricht…

        @ colorsandpastels : Il n’y aura plus besoin de vote, le « consentement mutuel » (et muet) suffira ! D.H.

  14. Alex dit :

    L’ennui, critère suprême et définitif en vogue chez les autochtones de notre hexagone, à enterré bien des théories, idéologies et autres.
    Comme le disait déjà Marc-Aurèle, la vie est un théâtre, (où l’on ne pardonne rien moins que l’ennui).

  15. et moi je mettrais du cirage noir noir et noir !

  16. @ christian gaudin : ce sera qualifié de « vol à l’étalage » ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :