Rouge enrobé

Rouge

enrobé

dérobé

déboîté

disjoncté

un soir de Nouvel An

à Istanbul

lumière

de sang

ombre

sépulcrale

sanguinaire

sans retenue

flux des corps

fluxus peints

malgré eux

filaments blancs

musique

effacée

rayée

d’un coup

tirs à l’aveuglette

la nuit Reina

et Galatasaray

pas loin

université

universalité

de la culture

encore turque

les dictateurs

ont le cerveau

en prison

comme

les terroristes

rouge-2-1-17_dh(Paris, 2.1.2017, 00:38:50. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , , ,

17 réflexions sur “Rouge enrobé

  1. brigetoun dit :

    et le lendemain Bagdad une fois encore – bel hommage égrené par vous

  2. Monde indécent
    Barbare et glaçant
    qui danse impuissant
    dans le sang
    de ses enfants
    Monde grimaçant
    Déliquescent
    Repoussant
    Rouge sang

  3. Domi Amouroux dit :

    Horreur, terreur
    Ce sang n’a aucun sens !

  4. Alex dit :

    Bains de sang à Berlin et à Istanbul pour les fêtes de Noël et du Jour de l’An …
    L’Enfer qui ressurgit.

  5. Francesca dit :

    Besoin d’un drapeau ; rouge.

  6. Godart dit :

    Les reflets brillants d’un macadam mouillé dans un Paris désert et sans époque. Promeneur solitaire vous avez su saisir cette atmosphère à la Simenon. L’imaginaire peut-il défier ou transcender l’horreur du présent ?

  7. La Turquie, le prochain pays souverain démantelé dépecé cassé foutu #oiseaudemauvaiseaugure

  8. @ colorsandpastels : le Bosphore a des reflets bizarres…

  9. Désormière dit :

    Lumière rouge pour un roman noir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :