Quelques photos prises à main levée lors de « Soulèvements », l’exposition de Georges Didi-Huberman au musée du Jeu de Paume à Paris [2/4]

La puissance et le magnétisme du parcours inventé par Georges Didi-Huberman dans cette exposition tient, bien entendu, dans le choix pertinent (ou impertinent) des documents présentés mais aussi et surtout dans la priorité donnée aux thèmes plutôt qu’à la chronologie : ainsi, il ne s’agit pas de dérouler un film historique sur les soubresauts du temps mais de montrer la permanence des idées, différentes et semblables dans leur recherche du dépassement, et qui irriguent ces guerres contre l’oppression et pour la libération, toutes ces manifestations prolétaires, populaires, volontaires, ces refus, ces oppositions, le « non » comme affirmation positive du droit à la critique, du droit à la vie, et référence serrée précieusement aux droits de l’homme et du citoyen.

Il suffit de relire les chapitres ordonnés qui marquent la progression du visiteur dans le couloir des découvertes de tous ces « soulèvements » :

  1. Par éléments (déchaînés)
  2. Par gestes (intenses)
  3. Par mots (exclamés)
  4. Par conflits (embrasés)
  5. Par désirs (indestructibles)

pour que l’ensemble prenne à la fin toute sa cohérence, sa sombre beauté, sa frappe violente puis douce dans le souvenir encore présent, vécu ou non, imagé ou imaginé.

soul11_dh

soul12_dh

soul13_dh

soul14_dh

soul15_dh

soul16_dh

soul17_dh

soul18_dh

soul19_dh

soul20_dh

soul21_dh(Annette Messager, Piques, 1992. Photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , ,

23 réflexions sur “Quelques photos prises à main levée lors de « Soulèvements », l’exposition de Georges Didi-Huberman au musée du Jeu de Paume à Paris [2/4]

  1. Impressionnante suite !
    Mieux vaut exposer des photos plutôt que des têtes au bout de ces piques !

    • @ mchristinegrimard : La Révolution est passée mais les piques sont peut-être restées dans les esprits ! (ce « post » a été publié par erreur avant d’être normalement programmé, comme tu l’as bien vu)

  2. brigetoun dit :

    certaines images que l’on reconnait pour les avoir aimées (la seconde entre autres, qu’on n’oublie pas) et bravo pour les photos avec visiteurs attentifs

  3. Godart dit :

    La catalepsie du personnage pourrait être une métaphore de la gauche institutionnelle en état de sidération et de lévitation, enfermée en elle-même.

  4. Fait réfléchir… et en sortant on retrouve les mensonges, l’information-prête-à-consommer, l’absence de choix

  5. @ colorsandpastels : les luttes ouvrières reprendront peut-être (en France) après les élections présidentielles… ?

  6. @ colorsandpastels : si vous vous fiez aux sondages… 🙂

  7. Alex dit :

    Sainte Thérèse d’Avila, écrivain, poète, docteur de l’Eglise, réformatrice du Carmel, interdisait à ses novices d’entrer en lévitation. Elle-même avait des visions au cours desquelles elle entrait en lévitation.
    Le miracle, la lévitation… encore des savoir-faire que notre société industrielle, technologique et pressée, a perdus !

  8. @ Alex : la lévitation a été remplacée par l’hypnose médiatique.
    Nouvelle chaîne pour remplacer LCI : Charcot TV. 😉

  9. Francesca dit :

    Très impressionnée par les bouches qui hurlent ; sans effet. Comme lorsque des foules entières crient vainement leur colère dans la rue…

    • @ Francesca : on a quand même vu des manifestations dans les rues, en France par exemple, qui produisaient des effets : Juppé (out) et Fillon (in ?) s’en souviennent peut-être… 😉

  10. Alex dit :

    Revendications populaires : quand j’avais 10 ans, mes camarades m’avaient instituée porte-parole de la classe auprès des professeurs et autres autorités, non parce que je partageais leurs convictions, mais parce qu’elles trouvaient que je savais formuler une pensée.
    Ce doit être pareil en politique.
    Ah, le piège des mots !

    • @ Alex : il est vrai que lorsque l’on suit « La Primaire socialiste », on voit bien que l’énoncé des « propositions » tient aussi sa place… 🙂
      Arnaud Montebourg est sommé de changer de porte-parole par la droite : une place à prendre ?

  11. PdB dit :

    tant pis si on n’y fut pas finalement tu nous y emmènes simplement et très adroitement, merci de cette visite (on en est à la moitié si j’ai bien compris)

    • @ PdB : oui, tant mieux si cela te fait un peu moins regretter la file d’attente dissuasive la veille de la fermeture !
      Encore deux « épisodes » à suivre : au moins, il n’y avait pas de « casques audio » pour cette expo, avec la parole officielle diffusée par un Big Brother muséal imposant le parcours et dictant la pensée… 🙂

  12. grande affection pour Willy Ronis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :