Archives du 24/01/2017

Puzzle électoral

Le choix tient-il, pour le second tour de l’élection lors de la Primaire de la gauche le 29 janvier, dans cette alternative énoncée dimanche soir par Manuel Valls (31,22 % des voix), arrivé deuxième derrière Benoît Hamon : « le choix entre la défaite assurée et la victoire possible, entre des promesses irréalisables et infinançables (sic) et une gauche crédible qui assume les responsabilités du pays » ?

Pendant que François Hollande, lui, se baladait au même moment dans le désert chilien, son ex-Premier ministre n’est pas du tout assuré de pouvoir rendre « crédible » son assertion dichotomique, Arnaud Montebourg (17,30 % des voix) ayant appelé le soir même à voter pour Benoît Hamon (35,86 % des voix).

En outre, le positionnement par rapport à Jean-Luc Mélenchon (et vice-versa), pour qui le déclin du PS est irréversible, et à Emmanuel Macron, en marche sur un petit nuage, restera à régler.

Le puzzle – avec son suspense – n’est donc pas encore reconstitué tandis que François Fillon et la fille Le Pen demeurent tapis dans l’ombre avant la vraie échéance « présidentielle » qui aura lieu les 23 avril et 7 mai prochains.

puzzle1_dh(Paris, avenue Parmentier, 10e, 23 janvier.)

puzzle2_dh(rue Arthur Groussier, 10e, 23 janvier. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , , , , , , ,