Dans cette voie minuscule et pavée

La pluie peut continuer à tomber comme par lassitude (sans faire de claquettes, sur le trottoir, à minuit), avec indifférence, une sorte de crachin crachant la répétition d’un jour, et la ville d’Aix pourtant à l’horizon, comme exotique.

Mais le chien laisse tomber, son maître marche sur le trottoir par habitude alors que presque jamais on ne rencontre une voiture qui se risque dans cette voie minuscule et pavée reliant la rue Jacques Louvel-Tessier à celle du Faubourg-du-Temple.

Le passant a-t-il simplement remarqué ces femmes avec parapluies ? Non, il les a déjà sûrement aperçues un jour et s’en bat désormais l’œil : il doit parvenir jusqu’à l’extrémité de son parcours où s’ouvre le carrefour, mais son ami à quatre pattes ne porte pas d’imperméable alors qu’il possède, lui, un blouson surmonté d’une capuche.

D’un côté l’allusion à la comédie musicale, de l’autre la monotonie quotidienne de la capitale.

Demain, il fera beau ?

aix1_dh

aix2_dh

aix3_dh

aix4_dh(Paris, 10e, 4 février. Cliquer pour agrandir.)

(Charlie Parker, All the things you are)

Tagué , , , ,

17 réflexions sur “Dans cette voie minuscule et pavée

  1. brigetoun dit :

    la danse, la musique et la rangée des femmes sous parapluie sont créées pour adoucir la monotonie de la capitale (elles s’y incorporent mais même sans qu’il en ait conscience, là, la rangée des femmes sous parapluie lui manqueraient au passant pressé trop habitué si elles étaient effacées)

  2. Merci pour la fresque de la rue d’Aix et la musique de Charlie Parker qui la sublime.

  3. Domi Amouroux dit :

    La pluie devient magique dans une telle rue… pour ceux qui ne marchent pas les yeux baissés.

  4. Alex dit :

    La file d’attente des gentilles et souriantes dames en parapluie, me fait penser à l’interminable rangée des soldats perses dans le palais de Darius III.

  5. Francesca dit :

    On jurerait qu’il s’agit de la même photo si les silhouettes maître et chien ne s’amenuisaient un peu et si la queue du petit clébard ne changeait sa position d’un poil.

  6. Godart dit :

    Au moment où l’on célèbre les frères Lumière, pourquoi ne pas avoir tenté le 16 images seconde ?

  7. TRÈS ORIGINAL *********** !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ++++++++++++………

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :