Simplicité de l’obsidienne

simplicité de l’obsidienne

sous l’éclat d’une image à

obsession délurée dans les

vents ravageurs jusqu’à un

matin souverain de gris et

de blanc la permission oui

bien sûr et la carte toute

colorée avec courbes IGN à

suivre parmi les forêts de

bouleaux russes et l’envol

des oiseaux rescapés d’une

construction sarcophage de

Tchernobyl exotisme de ces

voyages mentaux pelisse et

chapka traîneaux sur neige

et puis le sabre à feu sur

les yeux bleus d’un Michel

Strogoff impavide l’air se

réchauffe soudain alors les

marmottes ou écureuils aux

gestes effarouchés courent

et gambadent sans faux-pas

les chasseurs sont loin et

le lac est gelé l’hiver n’

en finit pas l’azur modère

son fer à repasser ici les

nuages pressés Dieu existe

seulement izba Poutine dit

qu’il en a cure et il faut

que Trump lance ses tweets

comme des galets dépourvus

de tous ricochets sauf sur

sa houppe les USA n’auront

jamais mérité ça poètes de

l’ère Beat generation vous

riez en vous retournant là

dans vos tombes graves les

Harley-Davidson ont changé

de conducteurs Peter Fonda

roule avec élégance sur le

bitume des rêves filmés d’

un œil perçant identique à

celui de l’aigle comme une

symbolique de l’emblème US

lifes-good-26-1-17_dh(Paris, porte de la Chapelle, 26.1.17. Cliquer pour agrandir.)

Tagué ,

19 réflexions sur “Simplicité de l’obsidienne

  1. brigetoun dit :

    la pièce s’est retournée, montre son autre face… celle des électeurs de Trump mais peut-être sont-ils capables, en d’autres circonstances, de mieux

  2. PdB dit :

    on dirait un slogan municipal sur la photo (vous reveniez de Roissy ?)

  3. Francesca dit :

    Quand on est coincé derrière un camion infect dans un flot de voitures, on peut douter du slogan « Life’s good » juché en haut d’une bonne trentaine d’étages…

  4. Alex dit :

    Obsidienne, la pierre noire des Aztèques… sur mon bureau, un petit objet sculpté ou gravé, un personnage en forme de couteau…peut-être un objet divinatoire…il me relie à tout ce passé, obscur comme la couleur nocturne de l’obsidienne, de cet immense continent que certains croient être l’Atlantide…

  5. @ Alex : certains mots ouvrent sur le grand large…

  6. Alex dit :

    Curieusement, la description de la capitale des Atlantes par Platon, correspond au plan de Mexico, cité aquatique capitale des Aztèques, lors de l’arrivée des Espagnols.

  7. Alex dit :

    L’esprit humain a conçu de longue date des villes bâties sur l’eau…on les retrouve en plusieurs lieux d’Amérique, d’Asie, et d’Europe.
    Sans doute à cause de leur difficulté d’exécution – et devant être pensées dans leur globalité – elles étaient considérées comme de merveilleuses œuvres d’art architectural.

  8. Alex : Venise n’est pas encore engloutie…

  9. K dit :

    Belle envolée enroulée déroulée, bravo !

    A part ça, ….
    Les forêts de bouleaux russes.
    En bois fictif ?

  10. Lucien SUEL dit :

    Bravo !
    En écho,
    d’autres #versjustifiés, (mais les commentaires de WordPress ne sont pas en police courier) :
    […]
    Je suis Michel Strogoff sur le chemin
    d’Irkoutsk au fond du jardin derrière
    les troènes houspillant l’attelage de
    ma troïka tâtonnant les yeux fermés à
    travers les parcs de légumes ô maman.
    […]
    (extrait de « Ni bruit ni fureur »)

    • @ Lucien SUEL : merci, très honoré !!!
      C’est drôle que ce Michel Strogoff de notre enfance réapparaisse aussi sur votre livre… pas tout à fait faulknérien, I suppose ! 😉

      • Lucien SUEL dit :

        C’est extrait d’un poème sur les livres de mon enfance en lien avec le jardin. Michel Strogoff côtoie Buck John, Robinson Crusoé, Croc-Blanc et Winnetou.

        @ Lucien SUEL : il est agréable de partager des souvenirs communs ! Encore merci pour votre passage par ici ! 😉 D.H.

  11. K dit :

    Oh mais « Ni bruit n i fureur » ça va devenir urgent !!!
    Merci pour cet échange 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :