La vie à ras du sol

(Paris, rue de Lancry, 10ème, 8 mars. Cliquer pour agrandir.)

Qui s’en préoccupe ? EM, toujours « en marche » vers un horizon libéral (le bol) rencontre-t-il –mais il ne se déplace sans doute pas à pied mais plutôt en bus – ces personnes qui vivent avec leurs enfants à ras du sol, sur le trottoir des villes ?

Ses propositions synthétiques méritent pourtant d’être lues, puisque le dernier sondage en date le donne, au premier tour de l’élection présidentielle, en retard d’une courte tête par rapport à la fille Le Pen.

Mais s’agit-il ici d’un problème politique, de « municipalité » ou de « civilité » (sans parler d’humanisme, un mot vraiment démodé) ?

On cherche donc dans les programmes électoraux pour l’élection présidentielle ce qui pourrait venir effacer ces images de stationnement sur les trottoirs (prévoir un nouveau panneau triangulaire d’interdiction rédigé en de multiples langues) – et transformer les existences de parias que l’on rencontre dans toutes les rues ou aux portes de Paris (peut-être pas dans les 7ème, 8ème et 16ème arrondissements, « convenablement » policés).

Vivement la fille Le Pen pour bloquer les frontières, ou faire appel à l’entreprise franco-suisse Lafarge pour construire des murs face à l’invasion des étrangers incapables de rester dans leurs pays respectifs, attirés qu’ils sont comme des mouches par les « allocations » sociales soi-disant distribuées, dans notre beau pays, à tours de bras et sans distinction de « race » ni d’origine.

Quand le bâtiment va, tout va très bien, madame la Marquise !

(John Coltrane, Naima)

Tagué , , , , ,

18 réflexions sur “La vie à ras du sol

  1. brigetoun dit :

    lui de toute façon ne se déplace sans doute qu’en auto (à peu près le même résultat pour les au ras du sol) – et pas si près du Hollande de 2012 (n’avait quand même pas le vidage du contenu de l’ISF, ni la retraite fluctuante, ni l’augmentation de la CSG, ni…)

  2. Alex dit :

    Les mendiants roumains sont envoyés depuis leur pays par des mafieux proxénètes, qui vivent eux dans des châteaux. Ils sont peu nombreux, mais voyants, et sévissent aussi dans les beaux quartiers. Ils sont orthodoxes et très croyants. Les gens en ont peur, pourtant ils ne sont pas des terroristes.

  3. gballand dit :

    D’ailleurs, Fillon ne fait pas démentir cette histoire d’allocations sociales, sa famille en a profité 😉 Quant à la « vie au ras du sol », elle va continuer et même les « vrais » Français pourront y goûter…

    • @ gballand : Fillon est un exemple de probité et une pauvre victime : il faudrait qu’il soit élu pour que l’on « rachète » (si j’ose dire) toutes les avanies qu’il a dû subir, ainsi que sa pauvre épouse polyglotte.
      Il y a déjà des Français sur les trottoirs : il est clair que les politiques de droite annoncées vont les faire se multiplier mais c’est super (si j’ose dire encore) pour l’écologie : ça fera autant de voitures en moins.

  4. PdB dit :

    merci d’adoucir la cruauté de ce billet avec la si belle musique de Coltrane…

  5. Il fait froid au 49

  6. Francesca dit :

    Aux roumains, plus ou moins handicapés, vieux, ou femmes avec enfants abrutis de sirop pour dormir, se sont ajoutés en effet des français (dits « de souche »!) victimes du chômage mais aussi des familles entières d’origine non identifiable qui demandent de l’aide dans un français incompréhensible ou brandissent dans les couloirs du métro des cartons « émigrés syriens ».
    Comment aider autant de gens ? Ce n’est pas le problème de ceux d’en-haut !

    • @ Francesca : le « golden boy » (dixit Fillon…) Macron – vers lequel tous les suffrages se collent comme des papillons de nuit attirés par la lumière – s’en occupera prioritairement.

  7. calypso dit :

    La « marquise » de Montretout et son père doivent beaucoup à un autre marchand de béton (le cimentier Lambert).
    Un peu décalé : une pensée pour Pierre Bouteiller (« Si bémol et fadaises »)…

  8. Godart dit :

    Misère linéaire hausmannienne. Bis repetita non placent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :