New Orleans’ Battle (7)

Le soir du 7 avril, la Loire est largement belle quand elle joue à se précipiter sous le pont Georges V et à en ressortir sans dommages de l’autre côté des arches anciennes.

Le lendemain et dernier jour, avant de sacrifier au rite quotidien de l’écoute des candidats du concours de piano l’après-midi dans la salle de l’Institut, un tour dans la cathédrale Sainte-Croix d’Orléans, qui domine ce lieu musical, s’impose.

À l’entrée, deux mendiants, qui ne demandent apparemment rien, poussent les portes pour nous : ils ressemblent à des personnages qui nous ramènent, malgré la distance, au Moyen-Âge.

L’intérieur du lieu saint est vaste et haut. Les exploits de Jeanne d’Arc sont reproduits sur des vitraux mais on n’a pas installé sa statue, à pied ou à cheval, dans le transept.

Des bières « La Pucelle d’Orléans » sont en vente dans l’épicerie chic à deux pas, ouverte sur la grande rue rectiligne à son nom : le marketing fait feu de tout bois.

(photos des 7 et 8 avril. Cliquez pour agrandir.)

(Kurtág’s Ghosts part.1, Marino Formenti : Henry Purcell, György Kurtág, Leõs Janacek)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , , , , ,

14 réflexions sur “New Orleans’ Battle (7)

  1. J’aime beaucoup la lumière qui est le point commun de l’ensemble de vos photos tant de nuit que de jour et le point d’orgue de la dernière, ce médaillon de laiton indiquant le parcours de « la pucelle » comme ceux qui marquent la route de st Jacques de Compostelle, que l’on trouve à lyon sur le parvis de la cathédrale Saint Jean par exemple et jusque dans les ruelles de Santiago. J’ai toujours admiré ces petits témoignages du travail des artisans passés qui jalonnent nos routes et que l’on piétine parfois sans les voir.

    • @ mchristinegrimard : merci pour cette appréciation ! Ces clous – douce crucifixion pour les piétons – sont en effet quasi identiques à ceux indiquant le chemin des pèlerins aimant les coquilles maritimes !
      On en vient à jeter un regard désolé sur nos « passages protégés » actuels, plats et peints en blanc… 🙂

  2. brigetoun dit :

    le marketing fait toujours feu de tout bois
    mais qu’importe : la Loire coule toujours, largement belle

  3. L’écho des cendres célèbres

  4. @ colorsandpastels : sur le parvis de la cathédrale, avec le son des cloches… 🙂

  5. Godart dit :

    Le rouge et le noir pour le Doubs, le bleu et le noir pour la Loire.

  6. Francesca dit :

    Splendeur de la première photo de la Loire dans sa robe de moire noire.

  7. Alex dit :

    Beauté de la cathédrale d’où émane une paix bienfaisante.

  8. jeandler dit :

    Peut-être revenir en juillet pour le Festival des Orgues…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :