Des signes, des hasards et des concomitances

Après avoir pris un café à La Marine, jeudi matin, avec ce cher Dominique Autrou, qui passait à Paris, j’aperçois un bateau belge remontant le canal Saint-Martin vers le Nord, ce qui semble normal, et qui arbore fièrement un nom comme en hommage au nouveau Président de la République – Emmanuel Macron, j’ose écrire ou prononcer son nom – qui nous a épargné, à la tête de l’État, la pieuvre jaunie du FN (ou de ceux qui voudraient se dénommer bientôt « Les Patriotes », dit-on).

Tous les feux sont-ils pour autant au vert ? Certains gugusses de l’extrême droite US se plaisent d’ores et déjà à les bloquer et il est sûr que la température atteindra un jour le degré Fahrenheit 451 (mais impossible de donner une date, ce serait de la SF).

Vendredi, je distinguais alors dans le ciel comme un dessin de notre cher hexagone en proie à sa projection (sans doute « insoumise ») dans un territoire sans aucune frontière : il nous resterait alors à apprendre la géographie des nuages.

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Jon HassellParis II)

Tagué , , , , , ,

23 réflexions sur “Des signes, des hasards et des concomitances

  1. brigetoun dit :

    mais vous savez et saurez capter les signes

  2. 2022, ai-je lu dans le marc de café

  3. gballand dit :

    Allez, il vaut mieux apprendre la géographie des nuages que de se pencher sur le programme de M. Macron, c’est moins déprimant 😉

    • @ gballand : vous auriez préféré celui de la « Machine à Laver Pétain » ® ?
      Au moins, vous pouvez maintenant « vous pencher » sur le programme d’EM et le combattre, car le précédent aurait bien pu passer grâce à l’attentisme de votre candidat, « insoumis » en chef, au soir du second tour du 7 mai ! 😉

  4. Dom A. dit :

    Cet Elysium progressait à l’allure dite « du sénateur », autre clin d’œil divinatoire, et, on le voit bien sur la photo, au centre.

  5. Francesca dit :

    Certains loueurs de camionnettes ont eu du nez pour choisir leur nom…
    Je préfère les nuages… là-bas…les merveilleux nuages.

  6. jeandler dit :

    Va loin celui qui ménage sa monture, en vélo comme en bateau…

  7. Alex dit :

    Il y avait des macarons, en veux-tu en voilà, à la fête de Macron, qui n’étaient pas tous marrons, mais ils étaient trop bons.

  8. « .Eh! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
    – J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages! »

    Et les petits poèmes en prose de Baudelaire, bien sûr 🙂

  9. @ carnets paresseux : Françoise Sagan avait des lettres (et aimait les cabriolets)… 😉

  10. Francesca dit :

    Merci du lien musical, j’ignorais tout ou presque de ce Jon Hassell (demi frère 🙂 )

  11. des signes, jusque dans la musique. C’est bien Jon Hassell, cette géographie des nuages

  12. @ Christine Simon : 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :