Archives du 15/05/2017

« Command car »

« Je remonte les Champs-Élysées dans ce véhicule militaire (utilisé seulement pour le 14 juillet, mais pouvait-on attendre cette échéance ?), mon costume bleu, bientôt trempé, n’est pas kaki – il y aurait même comme une faute de goût, me susurre Brigitte par SMS.

Mais la foule (très filtrée) m’applaudit, je me mets en marche vers l’Arc de Triomphe à bord de ce command car bien nommé. Je vais devoir rallumer une fois encore la flamme du Soldat inconnu mais j’ai appris à reconnaitre les lieux, le 8 mai dernier, grâce à mon prédécesseur.

Voilà que je suis devenu Président de la République, je n’ai plus besoin d’un mentor.

On avait placé le quinquennat de François Hollande sous le signe de la pluie, j’ai essayé de passer entre les gouttes : mais ces giboulées sont implacables et imprévisibles.

Au retour vers l’Élysée, je suis monté dans une très belle voiture de marque Citroën, couleur « bleu encre » – la DS7 Crossback – avec toit ouvrant : j’ai pu alors saluer, debout face aux embruns, les badauds sur les trottoirs. A l’arrivée, mon costume (si j’en crois le prix donné par Laurence Haïm) était bon à envoyer au pressing.

(un tweet, le 14 mai dans la matinée.)

J’ai ainsi, dimanche 14 mai 2017, endossé l’habit de Président : Laurent Fabius, dans sa très belle adresse (à part une faute de date au début) sans notes, m’a indiqué « la marche à suivre ». C’est un homme d’expérience.

Ensuite, j’ai été parler de Paris devant la maire de la capitale.

Les Français me feront confiance et enverront blackbouler les factieux, les aigris, les captés par le populisme des bateleurs de la rancœur et du « dégagisme ».

Oui, l’avenir est devant nous, je m’en souviendrai. »

(photos prises hier. Cliquer pour agrandir.)

Tagué , , , , , ,