Mondrian dans l’air doux de Floréal

(cliquer pour agrandir.)

Au soleil, ce bar parisien (avenue Parmentier, 10e) qui porte le beau nom de Floréal resplendit toujours de ses feux, c’est juste dans l’intervalle de l’ancien calendrier avril-mai ; je pense en même temps – c’est facile – à Mondrian et je me dis que le propriétaire était amateur de peinture ou a tout simplement osé.

Il a fait très chaud, hier, et on a dû attendre longtemps la nomination d’Édouard Philippe, le Premier ministre d’Emmanuel Macron. Sûrement sympa de se retrouver ensemble aux commandes de l’État quand on a fait l’ENA.

En tout cas, le tableau prend forme. Et pourquoi alors bouder son plaisir, quand les touches politiques (carrées comme celles d’un clavier d’ordi non infecté) ou les aplats (rectangulaires, forcément) se suivent et ne se ressemblent pas ?

Patience et « bienveillance »…

(15 mai, message urbain pour aveugles et « mal-voyants », enregistrement  D.H.)

Tagué , , , , ,

22 réflexions sur “Mondrian dans l’air doux de Floréal

  1. brigetoun dit :

    joyeuse en effet cette mosaïque de couleurs
    pour le plaisir de ces deux hommes à travailler ensemble, souhaitons leur d’oublier soigneusement les qualificatifs assez réjouissants que Philippe avait pour Macron sur son blog (via article du Monde d’hier :
    « Naevius Sutorius Macro, dit Macron … haut fonctionnaire devenu, à la faveur d’une révolution de palais, le conseiller de Tibère, empereur détaché des affaires courantes … qu’il finira par assassiner ».
    ou « tribun adepte d’un populisme désinvolte » etc…

    • @ brigetoun : Pour FH aussi, vous pouvez ressortir ses déclarations du Bourget avant son investiture : « Mon ennemi n’a pas de nom, pas de visage… c’est la finance… ».
      La polémique fait partie de la politique. Mais il arrive un moment, parfois, lors de moments historiques, où la deuxième l’emporte heureusement sur la première. 🙂

  2. Merci pour ces couleurs chaudes sous ce soleil parisien, qui devraient secouer le pessimisme constitutionnel qui nous caractérise. Un peu de patience et de bienveillance, sont en effet ce dont nous avons le plus besoin, pour laisser le temps d’agir à cette nouvelle et jeune équipe, secouer nos vieux réflexes et nous laisser enfin étonner !

    • @ mchristinegrimard : oui, je suis d’accord avec vous.
      L’ « état de grâce » ne va sûrement pas durer longtemps, les habitudes politiciennes « antiques » reprennent le dessus.
      Au moins, ils nous ont épargné la fille Le Pen : il faudrait déjà leur en savoir gré et leur accorder nos remerciements et encouragements – quitte à s’opposer ensuite à leur action si nécessaire ! 😉

  3. Arlette A dit :

    Et le Mondrian à l’Odéon un souvenir de rendez-vous aussi

  4. PdB dit :

    d’ailleurs le propriétaire de ce bar est aussi celui de la brasserie qui fait le coin à Barbès où galope, semble-t-il, l’embourgeoisement voulu et défendu par la municipalité… Dans le même ordre d’idée, ces temps-ci fleurissent à Paris et pavoisent les autobus ces drapeaux pour l’extrême onction de cette ville en palais des sports pour deux mille vingt quatre… Les affaires étant ce qu’elles sont, 8/5 s’en est allé voir l’Hidalgo immédiatement après son investiture et son accolade à nono (ils ont du parler chiffon, je présume) : elles sont en de bonnes mains, ces affaires . Bon appétit, messieurs.

  5. @ PdB : il y a, paraît-il, pour la visite du Président de la République au ou à la maire de Paris, un protocole à respecter (un peu comme le Code de la route républicain, si tu vois ce que je veux dire).
    – pour la brasserie : merci du renseignement (eh oui, il semble qu’il existe des chaînes de cafés, de brasseries, de magasins, d’automobiles… c’est bizarre !).
    – pour les bus : peu m’importe (ils font aussi de la pub pour les expos Picasso, etc.).
    – pour les Pinçot-Charlot : merci de m’ouvrir les yeux… mais il y a longtemps que je les lis, et ils sont toujours très intéressants.

    😉

  6. Alex dit :

    Les ministres sont comme les oiseaux : combien de temps se poseront-ils ? Le célèbre commandant Cousteau n’était resté qu’un mois.
    Quant aux terrasses de café, une institution en ville, et remplies dès que se pointe le soleil, elles sont plus engageantes dans leur style traditionnel.
    Aucun rapport entre les deux réflexions.

  7. Les tableaux de Mondrian d’avant la période où il faisait du Mondrian sont des merveilles

  8. @ colorsandpastels : les Picasso « jeunes » aussi mais il a découvert ensuite, comme Mondrian, d’autres univers… 😉

  9. Alex dit :

    @ PdB: Cousteau avait été pressenti, Bombard avait accepté.
    Les 2 avaient déclaré l’inefficacité et le manque de courage de la sphère politicienne.

  10. Alex dit :

    Alain Bombard : « Il est connu pour sa traversée en solitaire de l’océan Atlantique, d’une durée de 65 jours[1], à bord d’un canot pneumatique en 1952. » Wikipedia
    Soit en 2 mois, alors qu’il faut 3 mois à un voilier.
    Depuis, les canots de sauvetage s’appellent aussi des Bombard, et sont équipés d’un kit de survie.

  11. gballand dit :

    Patience et bienveillance… Pour M. Hollande il n’avait pas fallu attendre longtemps. Pour la partition équilibriste de M. Macron, nous verrons 😉

  12. Eymery dit :

    On peut aussi les remercier de nous avoir évité Le Pen c’est sur mais aussi Fillon Baroin

  13. Claudine CHAPUIS dit :

    merci pour cette attention colorée!
    La devanture est attractive mais il semble que les limites des aplats se brouillent. La composition du nouveau gouvernement évoquerait peut-être la technique (ou stratégie?) du fondu enchaîné?:-)
    Patience, certes, ou mise à distance nécessaire, le zeste d’espoir qui convient à tout renouveau affiché mais en ce qui concerne la bienveillance je la verrais proportionnelle à la bientraitance dont feront l’objet les personnes exclues.
    (Quand le futur président préconisait de supprimer les allocations à un chômeur qui refuserait deux offres d’emploi « raisonnables », il ignorait probablement que Pôle emploi n’a jamais deux offres d’emploi « raisonnables » à proposer… C’est inquiétant comme lacune!)

    Alors patientons. Nous avons évité « La France en ordre », espérons que la France en ordre « de marche » saura garantir les bases du contrat social sans lesquelles la démocratie est une fiction dont les extrêmes savent se saisir…

    Bonne fin de journée 🙂

    • @ Claudine CHAPUIS : l’annonce faite à 15 heures, ce mercredi 17 mai, de la composition du nouveau gouvernement dirigé par Edouard Philippe, outre les recrues « obligées », montre que certain(e)s ministres ont été choisi(e)s avant tout pour leurs compétences.
      Je pense ici en premier à Françoise Nyssen, ministre de la Culture, qui devrait nous changer de la présence transparente de la précédente, et aussi à d’autres (Intérieur, Transition écologique, Santé, secrétaire d’Etat au numérique, etc.).
      Il faudra les voir « aux actes » ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :