Archives du 18/05/2017

Une trompette à la rue

C’est un peu comme ces « petits métiers » quasiment disparus dans Paris : « vitrier », « joueur d’orgue de Barbarie », « rémouleur »… Là, j’ai entendu cette trompette et l’acoustique était vraiment bonne, hier matin, rue de Marseille (10e), l’artiste n’avait pas besoin d’un micro, juste une mini-sono l’accompagnait.

Je l’ai enregistré à son insu, trop brièvement, et ensuite je l’ai pris en photo de face (et je lui ai donné une pièce pour sa prestation).

Évidemment, ce n’était pas très « jazzy » mais cette sorte de spontanéité mêlée de solitude méritait un salut.

Et puis, à 15 heures, d’autres trompettes de la renommée retentirent : ce n’était pas tout à fait la même musique.

(enregistrement par D.H.)

Tagué , ,