Les roues tournent

(photo : Paris, 19:58. Cliquer pour agrandir.)

C’était le 10 mai dernier et je me suis demandé s’il ne s’agissait pas déjà d’un signe avant-coureur du Tour de France ?

Alors que tout le monde pique-niquait au bord du canal Saint-Martin (10e) et discutait, entre autres, politique, ce cycliste pédalait comme si de rien n’était, dans son uniforme de professionnel de « la petite reine ».

Vers quelle destination ? Nul ne le saura sans doute jamais.

Réflexion faite, je me suis demandé si ce n’était pas tout simplement un « insoumis » (sauf à son Chef et au Code de la route) échappé du peloton.

(Steve Lacy, Alone Together)

Tagué , , , ,

14 réflexions sur “Les roues tournent

  1. brigetoun dit :

    il s’entraîne peut-être, et il rêve en même temps… il se soumet à ce qu’il s’ordonne
    (et le titre du morceau de Steve Lacy est merveilleux)

  2. @ brigetoun : une pochade-surprise… 😉

  3. gballand dit :

    L’ombre de Mélenchon plane sur le Canal Saint Martin… Les insoumis, vous avez raison, sont comme les cyclistes, tenaces et vent debout, malgré les difficultés climatiques 😉

  4. Alex dit :

    L’éducation nouvelle date de 1889. Elle est basée sur le principe grec de la maïeutique, D’où réfléchir par soi- même, et développer le sens des responsabilisés. Les plus connues en France sont l’Ecole Alsacienne et Montessori.
    J’ai été en classe nouvelle au Lycée Paul Bert, le gouvernement d’alors s’intéressant à cette pédagogie. Nous avions régulièrement un petit cours pour nous expliquer cette pédagogie.
    Je garde un excellent souvenir de cette période.

  5. PdB dit :

    stop à toute autre interprétation : on sait parfaitement vers où se dirige ce forcené : son destin (il vient de République comme il est là)

  6. Le vélOO c’est du bonheur en barre énergétique

  7. Francesca dit :

    Grand merci du lien sur l’émission de Catherine Ceylac. Je n’avais pas vu cet épisode avec Françoise Nyssen que j’admire et respecte et dont je me réjouis de l’affectation à la Culture !

  8. Aunryz dit :

    Il vient chez nous ?
    Où l’on voit souvent sur les routes
    plus de deux roues que de quatre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :