Addiction post Bach [1]

On quitte Thionville (Moselle) le 12 juin, où l’on a passé la nuit, juste le lendemain du résultat du premier tour des élections législatives : direction l’Allemagne (mais pas « Nach Berlin »), et c’est d’abord Eisenach où l’on fera étape.

Ensuite, on s’installera dans  le vaste appartement loué dans un quartier de Leipzig, encore très marqué « RDA », avant d’embrayer, les deux derniers jours, sur une virée à Weimar (on est « républicains » au sens propre) puis à Dresde avant de revenir à notre point de départ thionvillois le 19 juin vers 21 heures 30 (il fait encore jour), puis de retrouver Paris le 20 juin – où la canicule est lâchée.

Tout cela avec Jean-Sébastien Bach (une forme d’addiction) pour thème, refrain et fil conducteur ou portée, et le festival où chaque soir, sauf à Eisenach, sa ville natale – et même un matin – on ira au concert pas seulement pour écouter le Kantor leipzigien mais d’autres compositeurs tels que le grand Monteverdi.

(halte à Mayence, au bord du Rhin.)

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Jean-Sébastien Bach, Suite N°3 pour Orchestre, BWV 1068, « Adieu »)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , ,

23 réflexions sur “Addiction post Bach [1]

  1. brigetoun dit :

    merci pour ces photos que j’attendais d’un merveilleux voyage et merci pour la bande son que vais garder un peu en fond sonore avant de déconnecter

  2. Ah oui Monteverdi c’est beau aussi. Le point commun des étapes c’est le bleu

  3. Francesca dit :

    Je garde la musique pour un peu plus tard car je ne tiens pas à réveiller les enfants des voisins qui se lèveront bien assez tôt…Le ciel n’est plus si bleu ici ; dommage.

    • @ Francesca : il faut acheter un casque… (ça peut servir aussi pour protéger les oreilles de la pluie : mais la canicule s’en va, ici !). 🙂

      • Francesca dit :

        J’ai un casque, mais j’aime le silence du matin quand je suis éveillée assez tôt après, dans l’ordre, les sifflements des merles, les cris rauques des corbeaux, les roucoulements des ramiers et le passage des éboueurs…

        @ Francesca : s’il n’y avait pas les éboueurs, ce serait donc quasiment le paradis ! 🙂 D.H.

  4. Arlette A dit :

    A Suivre avec plaisir Merci

  5. Oh lala, c’est ki ka pondu cette guimauve ?
    (Les enfants des voisins de Francesca)

  6. Domi Amouroux dit :

    Je me disais bien aussi que vous deviez bientôt nous raconter votre voyage au pays de Bach. Merci pour la suite… et j’attends la suite !

  7. @ Nicolas Bleusher : normal, par temps de canicule, mon clavier est mal tempéré.

  8. Godart dit :

    Plein de bienveillance, le ciel est à l’unisson.

  9. Alex dit :

    Bach, c’est beau. Bach, pour aider à transcender les grandes douleurs.

  10. alainlecomte dit :

    A-t-on des exemples de Bach en marche? (je veux dire: a-t-il fait des marches, simplement) 🙂

    • @ alainlecomte : oui, « en marche » sur le plan physique, tu ne crois pas si bien dire.
      Par exemple, on dit qu’il est allé à pied (il a vingt ans alors, en 1705) d’Ohrdruf à Lünebourg (près d’Hambourg) – soit 300 km ! – pour écouter le célèbre compositeur et organiste Buxtehude.
      Ensuite, après d’autres « fugues » pédestres puis carrossées, notamment à Halle, Weimar, Dresde…, il demeura à Leipzig où il fut « Kantor » (maître de chapelle) durant 27 ans jusqu’à sa mort en 1750.
      Tout son parcours est précisément déroulé ici.
      Par contre, j’ignore s’il jouait au tennis en jabot. 😉

  11. @ alainlecompte : je ne pense pas, il a préféré les fugues… (« La Marche de l’Empereur » n’est pas de lui !). 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :