Addiction post Bach [4]

Après cette visite à Eisenach de la maison natale de J. S. Bach, on revient par où l’on est entré : dans le musée moderne, où des sièges ovoïdes avec écouteurs, un alignement de bustes et des vitrines explicatives imposent un aspect figé à ce qui fut comme ressuscité auparavant.

Dehors, sur la place, l’inévitable restaurant Bach, sur lequel nous jetons notre dévolu, et où nous ne serons que cinq convives en tout (nous trois et deus autochtones) et où nous seront servis par une serveuse enjouée les « Schnitzel » traditionnelles  (escalopes panées), tandis que les initiales célèbres B-A-C-H peintes sur le mur d’en face renvoient imperturbablement à leur signification à double portée.

(Cliquer pour agrandir. La photo ci-dessus en cache une autre.)

(J.S. Bach, Prélude et Fugue en la mineur, BWV 538, Fabre Guin)

[ ☛ à suivre ]

Tagué ,

16 réflexions sur “Addiction post Bach [4]

  1. gballand dit :

    Merci pour la signification des initiales B-A-C-H, j’ignorais…

  2. Ah les Schnitzel, vous avez peut-être manqué la saison des Spargeln (asperges) divines, autant que la Fugue

  3. brigetoun dit :

    tout de même, dans ce monde un peu figé du musée, un rien de vie, au moins pour les yeux (est-ce dû à la photo) dans la musique vive des pages surgissant du noir de la vitrine.
    Et puis oserais-je avouer que j’ignorais (mon inculture musicale est sans fond, en suis restée à la réception ingénue) le motif B-A-C-H.. merci

  4. PdB dit :

    sont jolis les sièges (on se croirait dans un film de science fiction des années soixante du siècle dernier) (mais sont jolis) (tu les as essayés j’espère) (quant à l’orgue… ma foi…)

  5. @ PdB : ça fait très Cacharel…
    L’orgue fut un des instruments utilisés par Bach mais on peut évidemment préférer « Les Variations Goldberg »… (le jeu de pieds est plus facile), ce qui est mon cas !

  6. Francesca dit :

    J’admire l’arbre généalogique de cette incroyable famille Bach !
    Un moment d’étonnement en entendant de petits cliquetis avant que ne débute la sublime musique…mais bien sûr : il faut actionner les boutons choisis pour le jeu ; fascinants tirants du céleste au bourdon avec toutes les modulations possibles !
    L’orgue est un monde

    • @ Francesca : oui, l’orgue se joue aussi avec les pieds.
      Merci pour le lien détaillé…
      Je me demande si « Le vol du bourdon » de Rimski-Korsakov n’était pas composé pour cet instrument à l’origine… (ou pour NIcolas Hulot !) 😉

      • Francesca dit :

        Ah ah ! En tout cas il a été joué à l’orgue (par Ott entre autres) mais je préfère au piano qui permet la virtuosité maximale.

  7. @ Francesca : l’orgue me donne l’idée d’une usine à gaz difficile à piloter (je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer) mais respectable : voici l’origine des bruits parasites que l’on entend au début sur le lecteur musical mp3.
    Un simple clavier (comme même celui d’un ordi) semble néanmoins plus léger ! 🙂

    • Francesca dit :

      Oui, mais c’est d’une majesté incontestable et il faut y monter, ça se mérite.
      Le deal entre ma famille catho et moi athée était : OK je vais à la messe mais je chante et c’est tout. Mon prof de chant était organiste et complice. Je me sentais là-haut bien à l’abri des grenouilles de bénitiers, inondée de musique. Le pied, quoi !

      • @ Francesca : dominer les rangs des paroissiens depuis les hauteurs de l’orgue est un plaisir rare – on comprend mieux alors que la musique (rarement profane) emprunte ces chemins célestes éclairés par quelques vitraux… 😉

    • Francesca dit :

      Ah voilà ! Les marches à monter vers le paradis de la musique. Merci de ce lien superbe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :