Addiction post Bach [6]

Tout est décidément musical, lors de ce petit périple allemand, non piloté par l’honorable spécialiste Gilles Cantagrel : sur le chemin des ancêtres de J.S. Bach, voici que la localité nommée Stockhausen apparaît comme n’étant qu’à quelques tours de roues.

Notre objectif, ce matin du 13 juin, est de visiter l’ancienne maison de famille des Bach – et le moulin de Veit Bach (venu de Hongrie, meunier et musicien sur cistre) qui sert également de musée, situé à quelques centaines de mètres et où nous emmènera très gentiment à pied la gardienne en veste verte de la Bachhaus.

Au passage, je remarque une Trabant garée là, tout naturellement : il n’y a pas si longtemps que ce village de Wechmar était encore situé en RDA.

Certaines voitures tiennent parfois plus longtemps le coup que la carrosserie des êtres humains.

(Moulin de Veit Bach. Cliquer pour agrandir les photos.)

(Bach, Sinfonia BWV 209, extrait, dir. Gustav Leonhardt)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , ,

20 réflexions sur “Addiction post Bach [6]

  1. brigetoun dit :

    un grand plaisir encore à vous suivre dans ce voyage musical…
    je me demande : à quoi sert la machine bleue ?

    • @ brigetoun : vous me posez une colle, j’ai vu cet engin dans la cour mais n’ai pas demandé à la guide à quoi il avait pu servir… Vu les manettes, cela ressemble à une sorte de pompe… Je vais chercher ! 🙂

  2. Un jour je retournerai en Allemagne

  3. gballand dit :

    Bach décidément vous inspire. A quand une invention à deux voix post Bach ? 😉

  4. @ gballand : oui, un chœur à deux, comme vous en faites parfois sur votre blog… 🙂

  5. Arlette A dit :

    Essai …petits problème pour vous écrire seulement sur fb Merci en fugue et harmonie un plaisir

  6. PdB dit :

    à Paris nous avons bien aussi la rue du Bac… :°))

  7. Alex dit :

    « Durant plus d’un siècle, la famille Bach a dominé la vie musicale d’Erfurt de telle sorte qu’en 1793 tous les musiciens du conseil de la ville étaient des « Bach ». Rien que dans les registres de l’église des commerçants (Kaufmannskirche) sont consignés 60 baptêmes, mariages et enterrements concernant cette famille. »
    Wikipédia, JS Bach

    • @ Alex : merci, tous les renseignements concernant Bach et sa dynastie (si l’on peut dire) sont bien sur Internet et j’en mets parfois quelques liens, ce qui m’évite bien des lignes supplémentaires. 🙂

      • Alex dit :

        Oui, mais tout le monde ne regarde pas les liens, ils sont trop pressés !

        @ Alex : ils sont excusés, la lecture d’un blog ne doit pas excéder dix secondes.
        Les liens sont dissuasifs, dans cette optique, pour une lecture rapide. 🙂 D.H.

  8. Francesca dit :

    Quelle immense famille… (personne n’avait encore entendu parler de la loi de Madame Veil qui vient de nous quitter).

    @ Francesca : pourtant, Veit Bach, l’un des fondateurs de la famille, n’était pas loin par son prénom de cette femme de courage engagée dans la bataille politique de l’époque. 🙂 D.H.

    • Francesca dit :

      On n’en connaît pas – ou pas encore ? – de cette carrure, avec quelques failles tout de même, comme son refus du mariage pour tous.
      On la dit de centre droit… Je la mets à droite, mais toujours droite, digne et courageuse. Chapeau !

  9. @ Francesca : malgré ce faux-pas, il lui sera beaucoup pardonné…

    Sais-tu qu’Angela Merkel était aussi opposée au « mariage pour tous »… mais a permis le vote de cette loi en Allemagne à la vitesse de l’éclair ? Elle a déposé un bulletin rouge dans l’urne signifiant son « non » personnel ! 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :