Addiction post Bach [10]

Le Gewandhaus à Leipzig (voir photo en ouvrant ce lien), bâtiment abritant l’orchestre mythique du même nom, fait penser immanquablement, par son architecture dite « brutaliste » (en béton) à celui de la Philharmonie de Paris. La reconstruction, après les bombardements alliés des 3-4 décembre 1943, commence en 1979 et l’inauguration – à l’époque c’est encore la Karl-Marx Platz – a lieu le 8 octobre 1981 sous la baguette de Kurt Mazur.

La salle est immense (1900 places) et ce soir du 13 juin c’est Jordi Savall qui dirige La Capella Reial de Catalunya et Le Concert des Nations dans l’interprétation de L’Orfeo, SV 378, de Claudio Monteverdi (1567-1643).

L’œuvre (1607), avec un entracte au deuxième acte sur les cinq, est magnifique. Même sans sous-titres, la pièce emporte avec sa musique parfois furieuse, parfois mélancolique, et ses chanteuses et chanteurs (en premier, Marc Mauillon dans le rôle d’Orfeo) qui possèdent tous une personnalité forte et différenciée.

Les sentiments exprimés par les voix s’enlacent alors avec le flot musical et celui-ci les propulse et les caresse dans une beauté immatérielle et torrentielle.

Un triomphe a été rendu, en conclusion de l’exécution de cet opéra sublime, à Jordi Savall (élégance et rigueur mêlées) et à l’ensemble des interprètes.

J.S. Bach n’était pas né (31 mars 1685) quand meurt Monteverdi. Mais dans ses « Passions » (Saint-Jean, Saint Mathieu) on pourrait entendre parfois comme le souffle toujours vivant, même éphémère, du compositeur italien.

(la photo ci-dessus en dissimule une autre.)

(toutes les photos peuvent être agrandies.)

(Monteverdi, L’Orfeo, extrait, dir. Jordi Savall)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , , ,

12 réflexions sur “Addiction post Bach [10]

  1. brigetoun dit :

    ça devait être passablement splendide !
    oui elle est belle la salle… et l’Orfeo non moins (merci pour le passage qui évoque, en effet, tout spécialement une proximité avec Bach)

  2. Alex dit :

    Les Romains n’utilisaient le béton que pour faire des coupoles.
    Un jour, on interdira l’usage du béton, dont les tours sont construites, le béton étant fait avec le sable des plages, et en réalité il est interdit de prélever le sable du littoral.
    Alors l’architecture, de pierre de brique et de bois, redeviendra possible à regarder.

  3. Pardon pour cette familiarité mais WOOOAAAAAAAH ah que les veinards nondicas nomol

  4. gballand dit :

    Un voyage musical et architectural qui ne laisse pas indifférent…

  5. @ colorsandpastels : pas bien compris la fin de votre commentaire… 😉

  6. Francesca dit :

    C’est généreux de nous avoir fait partager ce voyage d’exception… Merci !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :