Addiction post Bach [11]

Au réveil, en plongée ou en piqué depuis l’appart’, l’idée d’un Stuka : on est vraiment encore dans l’Allemagne d’avant, par moments, avec avions militaires, et plus loin, sur les passages piétons, le petit bonhomme rouge ou vert spécifique de la RDA (repris pour les feux tricolores à Berlin après la réunification) est tellement plus parlant que la lumière ronde, anonyme et impersonnelle qui nous fait signe ailleurs.

On saute dans le tram qui nous emmène direct jusqu’à la Hauptbahnhof, l’immense gare de Leipzig avec sa verrière éclatante : de là, juste en face, la Nikolaistrasse, rue piétonne, qui donne accès au cœur de la ville et aux deux églises où J.S. Bach exerça ses talents et composa une grande partie de ses œuvres jusqu’à la fin de sa vie.

Un autre concert est prévu pour nous ce 14 juin au soir : devine qui vient jouer ?

(cliquer pour agrandir les photos.)

(J.S. Bach, Cantate BWB 82, Ich habe genug, Dietrich Fisher Diskau)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

14 réflexions sur “Addiction post Bach [11]

  1. brigetoun dit :

    le petit homme vert l’avons aussi ici (sous le rond).. par contre j’attends demain pour savoir qui vient jouer les 14 juin 🙂

  2. @ brigetoun : ah bon, il est venu chez vous ? 😉

  3. Ici habe genug : j’aime la version de Fischer-Diskau et aussi celles d’Andreas Scholl et de Nathalie Stutzmann

  4. Francesca dit :

    Non en effet, jamais lassés de Bach, ni de la variété des interprètes de cantates ; magnifique baryton ici ! Ni de ce voyage par intérim auquel on participe avec enthousiasme.

  5. Dom A. dit :

    La Vespa verte ne se laisse pas faire !
    (le « Fach Power », elle lui montre son derrière)

  6. Alex dit :

    Je pense aux bombardements alliés qui ont détruit des villes entières, comme Dresde, en Allemagne et en France – ne parlons pas de la bombe atomique, Hiroshima – pilonnage aussi sur les infrastructures et les usines – après la terreur aveugle – « la reconstruction », qui a fait la fortune des opportunistes de tout poil.

  7. PdB dit :

    on ne commente pas chaque jour, mais on suit… merci de la promenade en musique…

    • @ PdB : il n’y a aucune obligation à commenter quotidiennement : des fois, je me demande pourquoi je le fais sur ton blog ! :-)- … par pur plaisir, voilà, tout simplement ! 😉

  8. Junot dit :

    Outre la + grande gare d’Allemagne (je crois) je n’ai pu lire l’historique du monstrueux château-hôtel-de-ville en gros moellons simili Haut Koenigsbourg . Est-ce un truc de fin 19è ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :