Addiction post Bach [13]

Après cette enfilade de places et de « passages » (Walter Benjamin les a-t-il connus ?) à Leipzig dans lesquels nous nous promenons comme au travers d’un labyrinthe qui indiquerait le ciel bleu comme sortie, nous allons déjeuner au restaurant Wagner – sans sacrifier au menu du même nom avec sa « Tannhäusersuppe » en entrée… – puis nous refaisons un saut en tram jusque qu’à notre appartement.

La fin d’après-midi semble maintenant le prélude au concert du soir (toujours ce 14 juin, à 20 heures !) avec un concert dans la Nikolaikirche, une des deux églises où officia J.S. Bach – et qui fut un des lieux de contestation préfigurant la chute du mur de Berlin en 1989 – nous offrant pour la deuxième fois une œuvre de Claudio Monteverdi.

Et alors là, emballement jusqu’au plus haut des cieux : « Les Vêpres de la Vierge » (1610) par l’ensemble Pygmalion, sous la direction de Raphaël Pichon.

Un long moment de « transportation », avec ses chanteurs disséminés dans les sommets de l’église aux piliers fleuris – tels que l’un d’eux semble avoir quitté au dehors ses autres camarades pour mieux marquer le lieu sacré – et une « spatialisation » avant la lettre des chants couplés avec la musique éthérée, éternelle, qui dépasse l’entendement.

Les applaudissements (plus de cinq minutes ininterrompues) à la fin de l’interprétation sont à la hauteur de l’événement, de l’avènement de cette beauté musicale, avant Bach mais dans la future continuité de l’imagination délivrée (comme ce fut plus tard le cas avec certaines compostions du regretté Pierre Henry) ce soir-là par un doigt divin à l’écriture puis à son ordonnancement envoûtant pour l’auditoire recueilli.

(la photo ci-dessus en cache une autre.)

(la photo ci-dessus en disssimule également une autre.)

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Monteverdi, Vespro della Beate Vergine, extrait, Monteverdi Choir, dir. John Eliot Gardiner)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , , , , ,

23 réflexions sur “Addiction post Bach [13]

  1. brigetoun dit :

    ciel pur, ville pittoresque et des moments de grâce… que désirer de plus ?

  2. @ biregetoun : ataraxie… 🙂

  3. J’aime bien le demi-bâtiment qui se cache derrière l' »Hotel Handel(…) », ainsi que la rue Rosa Luxemburg (savais pas qu’elle fumait la shisha)

  4. @ colorsandpastels : l’ancienne RDA toujours présente, heureusement un « révisionnisme » imbécile n’a pas effacé ces noms de rues d’avant 1989 : Rosa Luxembourg (plus tard vous verrez aussi Karl Liebknecht) était révolutionnaire même dans son comportement !… 🙂

  5. Francesca dit :

    Quels moments de grâce totale avec cette musique sublime et dans un tel lieu !
    Les solistes étaient-ils au second étage, comme le laisse penser la photo 8 ?

    • @ Francesca : oui, c’est l’une des chanteuses, donnant ainsi, dans les hauteurs de l’église, des chœurs en écho et… stéréo… Certains interprètes étaient, là-haut, accompagnés d’un joueur de théorbe. 😉

  6. Junot dit :

    Ah les « Vespro… » ça devait être fabuleux et je pense plus près d’une interprétation dépouillée à la Pluhar (ma préférée) que de Gardiner ?
    Sinon pas de commentaire sur cette ambiance très particulière à la ThomasKirche , la MatthausPassion : tout le monde serré 3H sur de dures banquettes elles-mêmes emplissant tout l’espace (et gens assez « constipés, Achtung ici on est sérieux !)…?

  7. Junot dit :

    Je plussoie : « l’ancienne RDA toujours présente, heureusement un « révisionnisme » imbécile n’a pas effacé ces noms de rues d’avant 1989 : Rosa Luxembourg (plus tard vous verrez aussi Karl Liebknecht) était révolutionnaire même dans son comportement !…  »

    car lors de mes deux séjours là bas 1er hôtel= K.Liebknechtstr 2ème appart =R.Luxembgstr !

    • @ Junot : j’ai mis un extrait par John Eliot Gardiner, à simple titre d’exemple et non de reproduction fidèle…
      – pour vos chambres, les deux faisaient la paire !
      – mais vous savez que la grande salle de concert de Leipzig est située sur l’ancienne Karl-Marx Platz… 🙂

      • Junot dit :

        Bon, Berlin ex-Est garde aussi ses traces. Sinon je suppose un commentaire sur la Thomas Kirche à venir..et un concert dans la fabuleuse (neue) Frauen Kirche à Dresde (on avait suivi la Passion St Matth à Leipzig et la St Jean à Dresde)

  8. @ Junot : pour la Thomas Kirche, ce sera la « Messe en si » (vous m’obligez à dévoiler le programme !)… 🙂

  9. Alex dit :

    « musique éthérée, éternelle, qui dépasse l’entendement » en correspondance avec le tableau de la dernière photo, l’Ascension du Christ, je crois.

  10. Alex dit :

    Les Passages couverts élégants avec une verrière en toiture, datent de la première moitié du XIXème siècle, plus de 150 à Paris, le premier en 1829 à Niort, la plupart malheureusement détruits par les travaux d’aménagement du baron Haussmann.
    Ces modèles furent exportés à l’étranger à la fin du XIXème siècle.

    • Junot dit :

      Mais quid du monstrueux château-hôtel-de-ville de Leipzig, de quand ça date on ne sait.
      Sinon sympathique cité encore (provisoirement) à l’abri du tourisme de masse : revoir au Replay Arte avt-hier ce reportage sur Amsterdam, Berlin..ne parlons pas de Venise, Prague même Dubrovnik ai-je vu !

    • @ Alex : Les passages (parisiens) étaient aussi un lieu de rêverie ou de rencontres, surtout pour les surréalistes…
      J’en avais fais une description en novembre 2006 : le temps est aussi un simple passage… 🙂

  11. Dom A. dit :

    L’architecture est sur les chardons ardents !

  12. Alex dit :

    Superbe, le blog de DH sur les passages couverts de Paris ! Merci !
    J’y ressens à chaque fois une sensation étrange, la transgression avec le monde des fantômes. Mais comment interpréter leurs chuchotements à l’oreille ?

    • @ Alex : ce n’était pas (encore) mon blog !
      Oui, les fantômes peuvent nous accompagner gentiment, tant qu’on ne trouvera pas un McDo ou un KFC dans ces lieux en partie préservés… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :