Addiction post Bach [16]

Après les cantates du matin qui gambadent encore dans nos têtes, direction le Zeitgechistliches Forum (musée d’Histoire contemporaine de Leipzig, voir là toutes les images du lieu), où l’entrée est plus libre que les événements racontés par de multiples saynettes, vidéos, photos, reconstruction d’un « bureau politique », présentation de « coccinelle » VW et autre Trabant, installation d’un vrai canon datant de l’invasion de la Tchécoslovaquie par les troupes du « Pacte de Varsovie », hommages rendus à Lénine et Staline, camionnette « spéciale » de la Stasi et peintures diverses, dans la ligne ou hors des clous, pour célébrer « en même temps », ou critiquer après, le régime de la RDA.

Le soir, nous irons à un concert dans la petite salle du Gewandhaus (là où se trouve la statue de Mendelssohn, compositeur juif honni par Hitler).

Mêlées à J.S Bach comme « en miroir », des œuvres contemporaines (C. Vivier, G. Ligeti, avec pour ce dernier la confondante soprano Marie-Pierre Roy) s’y feront entendre, montrant ainsi un parcours que le Kantor lui-même ne devait pas imaginer : la musique abattait, elle aussi, des siècles plus tard, certains murs prétendus infranchissables.

(cliquer sur la photo ci-dessus, un « détail » de l’Histoire.)

(Cette photo efface clandestinement un autre document.)

(photos : cliquer pour agrandir.)

(J.S. Bach, 14 Canons Goldberg, BWV 1087)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

12 réflexions sur “Addiction post Bach [16]

  1. brigetoun dit :

    un programme plein, dure réalité entre deux rencontres musicales avec un bonbon pour finir la journée
    quel merveilleux voyage

  2. Francesca dit :

    On étouffait comme sur la 4ème photo, mais ce matin le ciel en fait des tonnes : variations de la météo en contrepoints de celles de Bach !
    Le voyage est fini ? Dommage…

  3. @ Francesca : Oui, ça dégringole depuis hier soir (ce gouvernement est incapable de gérer les éléments naturels).
    Non, le voyage (virtuel) n’est pas fini, j’ai juste oublié de remettre « à suivre », car hier soir j’ai publié par mégarde ce post et ai donc dû tout refaire… Merci de me le signaler ! 🙂

  4. @ carnetsparesseux : il va y avoir un boum sur la vente de paratonnerres (made in France) ! 😉

  5. Alex dit :

    Je me souviens qu’à l’époque du communisme, le sentiment de la nature était considéré comme « bourgeois ». Industrialisation, industrialisation, tristement…
    Maintenant, on essaie de faire du fricum avec l’écologie.

  6. Dom A. dit :

    Il y a peut-être un micro ou une caméra cachés dans le violoncelle-espion ?

  7. La machine à écrire Erika qui imprime une lettre manuscrite, c’est vrai que derrière le mur de fer il y avait de quoi finir paranoïaque

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :