Addiction post Bach [20]

L’après-midi du samedi 17 juin, nous nous baladons dans le grand parc de Weimar où Goethe se fit construire une petite maison de bois, sorte de résidence secondaire à la campagne attenante à la ville.

Ensuite, nous reprenons la direction de Leipzig puisque nous attend un concert, cette fois au Grassi Museum, devant une assistance d’une soixantaine de personnes, pour les œuvres de quelques  compositeurs « baroques », comme Johann Hermann Schein, ayant précédé J.S. Bach.

Une des chanteuses écrase tout le chœur par la hauteur et la limpidité de sa voix angélique.

La musique s’élève, même si ce n’est pas sous la voûte d’une église, et le tout forme une sorte de mini-apothéose avant que le lendemain nous ne prenions la route, une fois encore, cette fois-ci vers Dresde, la ville écrasée sous les bombardements américains lors de la seconde guerre mondiale et reconstruite à l’identique (pour ce qui est du centre).

(la photo ci-dessus en dissimule une autre.)

(photos : cliquer pour agrandir.)

(Johann Hermann Schein, Cantate, Maria, Grüssest seist du, extrait)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , ,

20 réflexions sur “Addiction post Bach [20]

  1. brigetoun dit :

    charme de la maison à pans de bois
    charme de la photo qui en cache une autre – charme du tout (et merci de nous faire rêver un peu à ce voyage)

  2. @ brigetoun : désolé ! 🙂

  3. Plaisir quotidien et impatience de vous lire à propos de Dresde

  4. gballand dit :

    Vous me donneriez presque envie d’aller en Allemagne, si proche, si lointaine 😉

  5. Dom A. dit :

    Comme une garçonnière à théorbe, en quelque sorte.

  6. Alex dit :

    Premiers souvenirs d’enfance : un jour, au cours d’une promenade sur les Champs-Elysées avec mon grand-père, nous arrivons devant un stationnement de calèches. Éperdue d’admiration, je supplie mon grand-père de monter dedans. Il a refusé et je ne m’en suis jamais remise.

    • @ Alex : donc, allez à Leipzig (par exemple) pour « solder » cette frustration tenace ! 😉

    • Francesca dit :

      Comme je comprends ! Mes proches étaient plutôt compréhensifs, mais j’avais bien dû essuyer un refus car j’ai longtemps préféré crever d’envie que demander quoi que ce soit…

  7. Francesca dit :

    C’est la maison de Wagner en photo 4 ?

  8. Francesca dit :

    Pardon, en photo 3 ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :