Triomphe du lapin et du lion (mini-fable)

(Paris, rue Bichat, 10e, 25 août. Cliquer pour agrandir.)

(Camille Saint-Saëns, Le Carnaval des animaux – « Personnage aux longues oreilles »)

Tagué , , , , ,

17 réflexions sur “Triomphe du lapin et du lion (mini-fable)

  1. Des trois protagonistes de la fable, c’est le (la) « triomphe »que je préfère, avec ses promesses de voyage, mais le lapin est plutôt sympathique aussi,
    Bravo pour votre œil de lynx…

    • @ mchristinegrimard : la Triumph, oui… En fait, je crois que j’ai été trop influencé par les chroniques d’Erik Orsenna d’après La Fontaine, le matin sur France Inter…
      Merci pour votre regard sur ce mini conte sans paroles ! 🙂

  2. brigetoun dit :

    et voilà que ça remarche… (n’avais pas accès) et me permet de saluer le lapin (parce que moi c’est lui que je préfère, juste pour son côté pas franchement batailleur)

  3. Francesca dit :

    J’aime ce lapinos aux grandes oreilles de lièvre mais à la saison des amours, malgré son air doux et inoffensif, l’animâle est loin d’être pacifique : il tape du pied et rue dans les dents des adversaires !

    • @ Francesca : on en trouve de plus rarement dans les assiettes… il est vrai qu’il n’est pas très « vegan » !!! 🙂

      • Francesca dit :

        Pas même végétarienne malgré mon amour des animaux vivants, je demande toujours qu’on me vende les animaux morts en morceaux non identifiables et qu’on coupe la tête des poissons dont je ne supporte pas le regard de reproche 🙂

        @ Francesca : attention alors à ne pas confondre un blanc de poulet avec le dos d’une raie… 🙂 D.H.

  4. Godart dit :

    Persistance rétinienne du caniveau, métaphore d’un gouvernement où la communication part à vau-l’eau ?

    • @ Godart : la photo a été prise quelques secondes avant la mini-vidéo du même jour…
      Pour la communication, le gouvernement et le gouverneur de l’Etat envisagent d’utiliser une serpillière comme celles de la Ville de Paris régulant le flux des caniveaux. 😉

  5. en effet,rIen ne manque à la fable, ni le lapin posé, ni le triumph de la morale, ni le lion blasonnant le capot ni même la fontaine horizontale !
    splendide !

  6. Alex dit :

    Un lapin dans le style des animaux d’Albrecht Dürer, dont l’œil suspicieux et interrogateur montre qu’il n’a aucune confiance dans l’être humain.

  7. @ carnetsparesseux : un mini-puzzle au hasard… 🙂

  8. Ici à Montpellier vous aviez aussi disparu
    Bien aimé les oreilles-jet-d’eau !

  9. Un trio très original, Dominique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :