Mémoires et grimoires d’Arles en juillet dernier [7]

Le lieu joliment clos garde son histoire, son charme et son « hospitalité » en plein centre d’Arles : l’Espace Van Gogh  a succédé à l’ancien hôpital d’Arles. Le jardin est magnifique.

Les photos encadrées, bien-portantes, peuvent ainsi être réparties, comme les malades dans leurs chambres d’avant, sur plusieurs étages.

Ici, ce sont des vues toutes rapportées d’Amérique latine, et présentées sous le titre générique de Pulsions urbaines.

On n’a pas couru vers les expos « à voir en priorité » (Joel Meyerowitz, Karlheinz Weinberger, Christophe Rihet, Audrey Tautou…), seuls la pérégrination hasardeuse, à partir du plan papier des rues, et les horaires possibles ont décidé de ces quelques arrêts sur images.

(sous cette photo s’en cache une autre.)

(photos agrandissables d’un simple clic.)

(Gato Barbieri, Europa)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , , , ,

16 réflexions sur “Mémoires et grimoires d’Arles en juillet dernier [7]

  1. brigetoun dit :

    heureuse pérégrination hasardeuse … pour le lieu (plus central en outre que les grandes expositions dans ce qui va être une nouvelle institution si j’ai bien compris) et découverte de ces photographes, pour moi en tout cas – merci

  2. C’est pas comme ça qu’on doit visiter une ville ? Au hasard des rencontres des lieux et des personnes ?

  3. Que nenni ! et j’opine du chef !

  4. Alex dit :

    L’Amérique, des pays encore à la recherche de leur identité, au contraire des pays d’Asie, qui en ont peut-être trop, parce qu’ils ne détruisent pas régulièrement tout leur passé, comme les Européens.

    • @ Alex : Amérique latine, vous voulez dire ? 🙂

      • Alex dit :

        Les 3 continents – passé trop récent et mal connu – plus société de surconsommation par-dessus – plus société de l’hédonisme à tout crin – internet, il faut un branchement – bref ils en ont encore pour un moment !

        @ Alex : \/:/\°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°\/:/\ 🙂 D.H.

  5. Alex dit :

    @ DH : la pensée, la parole et l’action : on ne pense bien que dans sa langue maternelle – ce sont les troubadours, les poètes, qui ont forgé les nôtres – or, les Américains utilisent les langues européennes pour s’exprimer – anglais, espagnol, portugais, un peu de français – ce qui ne correspond en rien à la nature américaine, aussi bien pour le climat, les végétaux, les animaux, les hommes, etc…

  6. Alex dit :

    Yes – les Américains ont l’habitude des catastrophes naturelles…ils savent vivre et mourir avec.

  7. Aunryz dit :

    [on ne se change pas facilement]
    j’aime particulièrement
    la zappa larga
    et l’homme qui la prolonge.

  8. PdB dit :

    le « Europa » de Gato Barbieri me fait souvenir d’une émission de radio qui l’avait adopté pour indicatif (je crois que c’&était Jean-Louis Foulquier) (pas hier) (ces photos, comme celles e demain, sont magnifiques)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :