Archives du 24/10/2017

Photophores en tous genres = 4 =

Le tournoiement répété du phare de la tour Eiffel (vu depuis Montreuil) a lui-même un effet métronomique. On a du mal à comprendre que sa course soit arrêtée au gré de tel ou tel événement, et que la tour puisse devenir un totem publicitaire selon les actualités fantasques du sport ou, pourquoi pas un jour, de la politique. Un éclair saccadé, mais suivi de silence, sur la ville, c’est plaisant. La houle demeure encore loin et l’écume style crème Chantilly semble carrément à l’ouest. Ici, l’eau est calme sous la pluie et le trouble volontairement canalisé.

(photos du 22 octobre. Cliquer pour agrandir.)

(The Moody Blues, Nights in White Satin)

[ ☛ FIN ]

Tagué , ,