Se contenter de peu, ou de beaucoup [3]

Le pont de Portbail possède bien treize arches. Mais la marée n’est pas encore assez haute pour les effacer (une autre paire de manches).

La petite ville de Coutances possède une fort jolie cathédrale, et le restaurant choisi, qui n’est pas loin, une affiche « exotique ». Nous passons par le village d’Agon-Coutainville où l’architecture et le regret de l’époque coloniale ont laissé quelques traces, là aussi.

Alors que je cadre avec mon iPhone l’étrange villa baptisée « Sans-Gêne », j’entends une voix qui m’interpelle : « Et moi, vous ne me prenez pas en photo ? » Je me retourne alors : « Mais si, tout de suite ! », dis-je, tandis que la charmante automobiliste disparaît alors à tout jamais.

Plus loin, une abbaye transformée en église à Lessay : elle s’allume presque automatiquement après que nous ayons pénétré en son sein. Le bâtiment a été créé au début de l’an mil et a survécu au passage de la Révolution, étant transformé ensuite en église (restaurée après les bombardements de juin 1944) et ses quatre ou neuf moines renvoyés en leur temps à d’autres études.

Le soir, il n’est pas encore 18 heures, le soleil s’enfonce déjà sous sa couette maritime à Barneville-Carteret : est-ce qu’il se pourrait qu’avec le changement horaire (et climatique) nous soyons tous devenus – nuitamment – des couche-tôt ?

(la photo ci-dessus en dissimule une autre : cliquer sur elle.)

(Photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , ,

25 réflexions sur “Se contenter de peu, ou de beaucoup [3]

  1. brigetoun dit :

    et voilà pourquoi le peu est nécessaire, il donne beaucoup (y compris de beaux bois cirés, une mer qui se pâme et un joli sourire)

    • @ brigetoun : le Cotentin apprend le sens de la mesure… 😉

      • Francesca dit :

        En général, oui, mais il faut être drôlement « sans gêne » pour se faire construire une maison orientale à toiture terrasse au milieu des normandes à toits d’ardoise pentus. Peut-être un riche qatari a-t-il su persuader le maire d’accepter cette incongruité…

        @ Francesca : cette maison « orientale » date de 1896 et les autres constructions sont presque toutes de styles différents, ce qui donne un caractère architectural original assez prisé des amateurs. DH. 🙂

  2. Dom A. dit :

    La voiture de l’automobiliste est aussi jolie que le nuage en fonte d’aluminium qui ferme le couvercle de la cocotte, sur la dernière photo.

  3. Le spot sur la mer, le réglage est parfait

  4. PdB dit :

    Pas vu « le rayon vert » ? (je crois que Rohmer tourna son film plus au sud, vers Jullouville… mais dans la même géographie) le calme de cette côte j’adore… et de si belles photos (et tant de souvenirs)

  5. Beau coucher de soleil, un des avantages du changement d’heure.

  6. gballand dit :

    Votre voyage me donne envie de revisiter la Manche, mais à vélo, de préférence 😉

  7. barbarasoleil dit :

    Au bout des rails, la jolie maison de Portbail…C’est la chanson de Souchon qui me vient…

  8. ANCEAU dit :

    chouette bistrot, et, ravissant voyage, merci 🙂

  9. Francesca dit :

    Belle région ! Souvenir très présent de Coutances, de son magnifique jardin public ainsi que de toutes les petites villes calmes (trop ?) des alentours aux églises charmantes, vers Gouville et ses cabanes de plage multicolores. Mais ce sont les ciels changeants qui nous charment le plus !

  10. Godart dit :

    Beau coucher de soleil, le regard a besoin de temps en temps d’horizon.

  11. Alex dit :

    Ciel rose superbe à la Gauguin, églises et abbayes de l’an mil, incroyable le nombre de bâtiments laissés par Guillaume-William Le Conquérant et ses compagnons –

  12. Alex dit :

    Les peintres nabis se sont beaucoup inspirés aussi pour leur palette, des ciels de bord de mer.

  13. Alex dit :

    @ PdB : j’ai vu plusieurs fois le rayon vert à Cabourg, il faut que le ciel soit dégagé, et avoir la patience de ne pas quitter le soleil des yeux, car il se manifeste juste avant de s’enfoncer, et seulement comme un éclair un dixième de seconde.
    Difficile à photographier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :