Se contenter de peu, ou de beaucoup [4]

Hier, vendredi matin, reprendre une fois encore le pont sans quasiment de parapets qui conduit au centre de Portbail. Les bateaux sont à pied sec, d’autres en réparation (comme on dit au gouvernement en parlant du but des actions politiques, « élément de langage » piqué sans vergogne à Delphine de Vigan).

L’après-midi, visite du jardin botanique de Vauville, petit paradis trouvé sur la côte, labyrinthe modeste (ouvert en 1992), avec ses flèches numérotées, mais varié grâce à son côté zen, ses arbres, sa végétation exubérante de toutes origines, l’eau qui court ici et là sans barrage.

Puis on remonte jusqu’au fameux Nez de Jobourg, point de vue imprenable vers les îles anglo-normandes, l’appel du large et les falaises jalouses du lointain.

Le soir, les toutes premières gouttes de pluie viennent rappeler que la mer est aussi aérienne.

(En cliquant sur la photo ci-dessus, une autre apparaît.)

(Photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

22 réflexions sur “Se contenter de peu, ou de beaucoup [4]

  1. brigetoun dit :

    mystère de ces alignements sous la photo, et petites merveilles dans le village étoilé
    Un joli voyage, ou un beau regard

  2. Belles cartes postales, où le regard peut s’échapper vers l’horizon. Dommage pour la météo de novembre.

  3. Remplir ses poumons et ses yeux de ces merveilles et affronter Noël

  4. gballand dit :

    Le parcours du bonheur !

  5. jicky baron dit :

    Des palmiers et des casiers… Merci pour cette promenade

  6. Godart dit :

    Mais qu’avez-vous tous contre la pluie ?

  7. Francesca dit :

    On aime que l’on doive encore prévenir les passants de la présence d’abeilles !

  8. Alex dit :

    Les palmiers démontrent la douceur du climat. Vauville ; les noms de ville se terminant en ville sont d’origine viking. (D’après une conférence sur la Normandie),
    Question qui me tourmente, les Vikings alors parlaient français, et non une langue barbare des confins du Nord de la planète ? On ne nous dit pas tout…
    Merci pour la visite.

  9. Alex dit :

    @ DH : en Normandie, les 4 saisons dans une journée ! Ne pas partir pour 3 petites gouttes de pluie (le crachin), prolongez votre bain de vie provinciale en contact avec la nature et les éléments !

  10. ça vaut bien notre petit coin de paradis du côté de Lorient

  11. Dom A. dit :

    Quand on parle des prés verts comme la mer, on en voit le nez ! 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :