Jeux de Bâle (6)

En revoyant ces photos (j’ai alterné à Bâle avec quelques vidéos) prises le soir du Nouvel An, je me plais à penser que j’ai un petit tramway qui tourne dans la tête.

Il est vrai que j’adore les plus anciens, ceux qui ne possèdent que deux voitures, sont tout minces et arborent un air rétro (et non métro) inimitable.

Ces objets industriels n’ont pas d’âge et leur crissement fait penser immanquablement à Jean Tinguely, dont on verra une exposition un peu plus tard dans le musée qui lui est consacré à l’extérieur de la ville : probablement – et peut-être inconsciemment – a-t-il dû intégrer cette musique concrète et secrète dont les machines artistiques qu’il a créées reproduisent, comme en écho, ses souvenirs d’enfance suisse.

(photos : cliquer pour agrandir.)

(enregistrement par D.H.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué ,

30 réflexions sur “Jeux de Bâle (6)

  1. Une nuit particulière, toute de lumière vêtue…

  2. brigetoun dit :

    ils avaient l’air plus débonnaires que ces monstres trop silencieux qui avancent comme des chenilles indifférentes

  3. E&C dit :

    comme c’est laid, ces quais de gare
    et froid.
    j’ai connu bal plus carnaval

    • @ E&C : « quais de gare » ? Merci d’avoir déraillé jusqu’ici. °/°

      • E&C dit :

        Oui, j’ai un malaise à chaque fois que je vois ces avenues traversées par des trams comme à Tours, ou au Mans, ces rues devenues désertes et sans âme, ces gens engoncés dans des boites roulantes allant à l’abattoir du boulot pour une finalité de croissance triste. Tout cela très hygiénique, comme culte. Où sont les couleurs des linges aux fenêtres, et chants des mésanges ?

      • @ E&C : Si vous n’avez pas besoin d’aller à « l’abattoir du boulot », tant mieux pour vous : prenez un vélo chinois, le linge aux fenêtres, vous pourrez en trouver à Naples ou moins loin (il suffit de lever les yeux) et les mésanges, j’en vois et en nourris tous les jours sur mon balcon, à Paris. D.H. °°

      • E&C dit :

        Tant mieux . tout est prodigieux donc.

      • @ E&C : Ben oui, et vous pouvez même faire sécher vos chemises à la fenêtre (sous réserve d’une autorisation municipale éventuelle). D.H. ⏝👕

      • E&C dit :

        Paris serait donc encore vivante ? souhaitons qu’ils ne viennent pas noyer la ville sous des immeubles défensifs édificateurs du gross Pariss

      • @ E&C : on y voit même des mouettes et encore quelques êtres humains. D.H. 👓

      • E&C dit :

        viva la muette

      • @ E&C : ✂️ D.H.

  4. Alex dit :

    Le mot « tram » provient d’un mot flamand c.1500, « poutre ou arbre d’une brouette ou en traîneau », aussi « un corps de brouette ou un camion » (années 1510), écossaise, à l’origine en référence aux camions de fer utilisés dans les mines de charbon, probablement de tram flamande « faisceau Moyen, poignée d’une brouette, bar, sonné », un mot germanique mer du Nord d’origine inconnue. (Wikipedia)
    Au XIXème siècle, les tramways sont tirés par des chevaux.

  5. PdB dit :

    (y’a quand même de la police) (faut dire que c’est tellement propre, on mangerait par terre…:°)) bruit magnifiquement évocateur (bonne année surtout…!!) (tu prolonges la trêve)

  6. Venez donc admirer le nôtre qui est entré en service depuis un mois à peine 😉 (il ne fait encore que tout le trajet du quartier du Kirchberg, cette ville nouvelle où se trouvent les banques, la Philharmonie, la grande piscine « la Coque », l’Ecole Européenne (où j’ai passé mon bac)…

  7. @ colorsandpastels : question de rôdage (comme le lancement du tramway de Nancy, avec le courant dans les rails qui ne supportait pas la neige…) ! 🙂

  8. Francesca dit :

    C’est beau surtout la nuit, malgré les enseignes identiques aux nôtres, telle celle de Caroll qui indique « sale » à l’entrée – il m’a fallu une seconde pour réaliser qu’on parlera bientôt tous anglais.

  9. @ Francesca : en tout cas, il existe encore un Franc suisse ! 🙂

  10. Alex dit :

    @ DH : amusant, le cheval français donné aux Chinois !
    La route de la soie s’appelait encore aussi il y a 50 ans la route du cheval, les chevaux chinois étant extrêmement réputés – sans doute des chevaux d’origine mongole – les Grecs de l’Antiquité en importaient déjà beaucoup.

  11. Alex dit :

    Je viens de voir sur internet que les Chinois commencent à s’intéresser au sport équestre, particulièrement au polo, qui nécessite de grands chevaux, comme le cheval normand que Macron a offert.

    • @ Alex : ainsi, Macron ne serait pas un mauvais cheval – même si sa « discrétion » sur les atteintes aux droits de l’homme en Chine est lourdement apparente, la diplomatie économique l’emportant sur la diplomatie des valeurs. 🙂

  12. gballand dit :

    Émouvante musique que celle des trams, surtout la nuit, lorsque les lumières éclairent leur carcasse oblongue…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :