Jeux de Bâle (12)

Après la visite du Kunstmuseum de Bâle et le parcours de la merveilleuse expo de Marc Chagall (qui se clôt le 21 janvier), nous nous… baladons tranquillement dans la ville l’après-midi. Mais pour entrer dans le Musée Juif, nous faisons chou blanc, il est fermé.

Le lendemain matin, 2 janvier, nous irons découvrir le musée Tinguely, après avoir emprunté tram et bus (notre pass gratuit de l’hôtel est bien pratique, même si jamais personne ne nous a demandé de présenter un titre de transport).

La mécanique Tinguely est déjà à l’œuvre dans le parc qui jouxte le bâtiment de briques. Une petite sculpture de sa compagne Niki de Saint Phalle semble pourtant bien solitaire en ces lieux arrosés par un soleil audacieux.

(photos : cliquer pour agrandir.)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , ,

8 réflexions sur “Jeux de Bâle (12)

  1. Le paradis des amateurs de jouets…

  2. brigetoun dit :

    trop tard bientôt pour se mettre en route pour Chagall, reste Tinguely (et le musée juif en choisissant date) mais comme ne bouge pas… merci de nous donner aperçus (beauté de la brique)

  3. Alex dit :

    Tinguely et Niki de Saint Phalle ont proclamé à la suite de Marcel Duchamp, « la peinture est morte ». Ils ne sont plus appelés peintres, mais plasticiens.

  4. Francesca dit :

    Ravissante fontaine, mais on aimerait voir disparaître cette tour qui n’a rien å faire dans la perspective du musée.
    On est prêt pour l’expo Tinguely !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :