Archives du 10/06/2018

« From Within » (to nowhere ?) ou « Illumination »

Une fois passées les affreuses sculptures en forme de meringues jaunes qui « décorent » la place qui conduit à la Cité de la musique (celle d’avant le bâtiment de la Philharmonique) à la Villette, on s’installe dans la salle qui paraît si minuscule et si conviviale : c’est l’Ensemble intercontemporain qui, vendredi soir, interprète From Within, de Marko Nikodijvić et Robert Henke, une « création mondiale » nommée également Illumination.

L’œuvre allie musique électronique, spatialisation acoustique par l’Ircam, musique jouée sur scène et jeux de lumière. Pour tout dire, le résultat est assez disparate et le chef d’orchestre, Matthias Pintscher, a beau s’agiter comme un beau diable dans ce lac agréable qui se transforme en sorte d’éruption volcanique (les bâtons lumineux rouges, verts, bleus, oranges, blancs du fond accentuant ou « traduisant » la musique au fur et sans mesure), j’ai l’impression d’assister à la bande-son d’un film de feu Haroun Tazieff.

À la fin de cette éruption sonore, frappé aux yeux par les leds blancs clignotant, je mets mes lunettes de soleil. Les spectateurs semblent, dans leur majorité, conquis.

Enfin sorti du concert, qui n’a duré heureusement qu’une heure dix, la lumière naturelle du jour encore présent apporte une musique tellement plus agréable !

(agrandir les photos d’un clic.)

Tagué , , , , , ,