Archives du 10/07/2018

L’Ourcq y-es-tu ? [2/4]

Plaisir de reprendre le même itinéraire deux jours plus tard : on peut quitter tellement vite Paris, une fois la piste cyclable empruntée (à la hauteur de la station de métro Jaurès) sur le quai de Seine, les cinés MK2 sur la gauche et le bassin de La Villette pas encore encombré de ses petites embarcations à moteur que l’on retrouvera au long cours de la promenade.

Dimanche, vers 19 heures, sur France 3 IDF, j’ai vu un reportage consacré au « street art » du canal de l’Ourcq : j’ai reconnu les deux fresques prises en photo ici.

L’un des artistes, monté sur une grue, en train de finir la pupille d’une femmes murale, expliquait que le seul problème tenait au manque de distance car il ne pouvait passer son temps, après avoir « bombé » la surface, à redescendre de l’engin pour juger de la perspective et de l’effet produits.

Il est vrai que le gigantisme doit s’observer de loin : c’est un peu comme ce fameux « Congrès de Versailles » dont le décorum, hier, renvoyait, une nouvelle fois, au Grand Siècle.

(photos des 3 et 5 juillet. Cliquer pour agrandir.)

(The Dave Brubeck Quartet, Take Five)

[ ☛ à suivre ]

Tagué , , , , ,